Unknown Mortal Orchestra – Sex & Food (2018)

Artiste : Unknown Mortal Orchestra

Album : Sex & Food

Année de sortie : 2018

Label : Jagjaguwar

Tracklist : |01 A God Called Hubris|02 Major League Chemicals|03 Ministry of Alienation|04 Hunnybee|05 Chronos Feasts on His Children|06 American Guilt|07 The Internet of Love (That Way)|08 Everyone Acts Crazy Nowadays|09 This Doomsday|10 How Many Zeros|11 Not in Love We’re Just High|12 If You’re Going to Break Yourself

On ne va pas se mentir, ce n’est pas avec un disque comme Sex & Food que Unknown Mortal Orchestra va remplir des stades. Ce n’était déjà pas le cas avant, ce ne le sera pas plus aujourd’hui et il est peu probable que dans le futur cela puisse arriver. Ruban Nielson n’a eu de cesse de repousser ce type d’échéance en sortant des disques qui, même s’ils sont dignes d’intérêt, ne sont pas fait pour les masses. Les néo-zélandais se sont évertués à sortir des disques tout aussi tordus qu’efficaces. Avec Sex & Food on a l’impression d’avoir un condensé de ce que Unknown Mortal Orchestra a fait sur ses trois précédents disques. Cela peut être un parti pris mais on retrouve autant un rock abrasif, qu’une pop lunaire ou une autre plus funk. Le seul point commun à tout cela c’est encore la voix particulière de Ruban Nielson. Sex & Food est un amas de chansons au style disparate ce qui pourrait apporter pas mal de confusion si elles n’avaient pas été au niveau de ce que Unknown Mortal Orchestra est capable de fournir habituellement. Donc, oui Sex & Food est protéiforme mais on s’y habitue assez vite tant on n’entend pas de réelle faiblesse dans les compositions du groupe. Mieux, celui-ci est parvenu à s’étoffer avec le temps alors que tant d’autres perdent l’inspiration au fil des disques. Le pire c’est que ces derniers s’obstinent bien souvent alors que la lucidité devrait leur ordonner de passer à autre chose. Ce n’est pas le cas de Unknown Mortal Orchestra qui prend le chemin inverse et qui nous livre un album riche et sensuel comme ils savent le faire. Nous sommes évidemment en territoire connus puisqu’on retrouve la patte si reconnaissable du groupe mais Sex & Food est l’indiscutable preuve qu’il se bonifie. Même s’ils peuvent parfois forcer le ton, Unknown Mortal Orchestra reste une formation à l’esprit délicat et subtil. C’est là tout l’intérêt d’un disque comme celui-ci. Tout est fait avec intelligence et c’est ce qui fait qu’ils ne seront jamais un groupe de seconde zone même si on sait qu’ils ne seront probablement jamais des stars non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *