Thirty Six Side – msn

Artiste : Thirty Six Side
Date : 2003-01-01
Lieu : msn

Liability : Présentation

Manu : On s’appelle Thirty Six Side, on vient de la région parisienne. Après avoir commencé en 2000 par jouer du punk rock à forte teinte « émotionnelle », influencé par texas Is The Reason et Sense Field, on est venu à un style qui pourrait se résumer en ce terme qui fait toujours saliver mon père quand il l’entend : rock’n’roll.

Romain : On a fait deux démos, puis , plus récemment on a sorti un split CD avec le groupe Full Screen. Depuis quelques mois, nous sommes désormais quatre dans le groupe avec Yohann à la guitare, Manu à la batterie, Romain « rocker » à la basse et je suis au chant et à la guitare…

Liability : Avez-vous des projets pour 2003 ?

Manu : Bien sûr ! On va enregistrer un Ep chez Loko records avec le désormais, reconnu dans le monde entier, Guillaume André !!! et toujours tenter de faire le plus de concerts possibles en fonction de notre temps disponible, et continuer à faire twister les publics qu’on rencontre !

Romain : Ouais le Ep, c’est notre projet principal pour cet année, on compte aussi partir une bonne semaine dans les Landes et Pays Basque au mois d’Août pour faire des concerts, quelques dates se précisent notamment avec Lisa (Toulouse), Full Screen et les Dead Pop Club !

Liability : Est-ce que ça vous dérange qu’on vous catalogue dans le style emo qui ne veut rien dire ?

Manu : Bah, à vrai dire, je crois que je ne suis pas le seul dans le groupe à le penser, mais je m’en fous royalement. Cela dit, même si je suis d’accord avec toi, ce terme ne veut rien dire si on parle d’une scène bien limitée, mais il est clair qu’il existe une sonorité « emo », qui est reconnaissable et souvent semblable, qui peut exister dans n’importe quel style de musique rock du plus pop au plus dur.

Romain : Ce qui pourrait nous déranger là-dedans, c’est le côté « fashion » qu’a pris ce terme. C’est clair qu’on l’emploie sur nos flyers, bio… depuis le début; comme l’a dit Manu, c’est vraiment par rapport à l’atmosphère que l’on veut donner à notre musique, mais en ne se limitant pas à ça. Aujourd’hui, pour faire bien il faut se dire « emo »: Si on emploie ce terme ce n’est sincèrement pas pour ça, ça nous donne, au contraire ,l’envie de s’en éloigner… Bon, après, c’est sûr qu’on se fera toujours cataloguer dans un style (emo, pop punk, power rock pop pup pep psp jdbvsiqb!!!) il faut, bien sûr, qu’on nous situe et comme tous les groupes, depuis une éternité, on ne sera pas d’accord avec les étiquettes qu’on nous attribue !!!

Liability : Comment se sont passées les dates avec All Systems Go !, cools les Canadiens ?

Manu : Ah !!! On aimerait vraiment pouvoir revenir en arrière, c’était vraiment excellent !!! On a fait trois dates avec eux. Le premier soir, à Pontoise, il n’y a pas eu grand monde (trop loin de Paris, vacances scolaires ??), c’était bien dommage car il y avait un plateau vraiment intéressant (il y avait aussi Dead Pop Club et les Marx Mallows). Le jour suivant, on s’est retrouvé à Orléans et là, le bar était quasiment plein avec une super ambiance, on a commencé à un peu mieux connaître les gars de All Systems Go ! et on a fait la rencontre d’un groupe du coin : les Baxter’s ! La dernière soirée à Rennes a vraiment été ma préférée, on a joué au Mondo Bizarro, une salle vraiment « rock’n’roll » : bar sombre décorée avec des flammes sur les murs. C’est ce soir là qu’on a vraiment sympathisé avec le groupe, ces gars sont vraiment trop cools (particulièrement le guitariste Mark Arnold), on s’est bien marré, on a passé un super moment dans les loges. On était vraiment dégoûtés de ne pas continuer la tournée avec eux et le pire c’était que eux aussi. Vraiment terribles ces Canadiens et puis je ne te parle même pas de ce qu’ils donnent sur scène, tu regretterais vraiment de ne pas les avoir vu jouer, impressionnant !!!

Romain : Ah !!! On aimerait vraiment pouvoir revenir en arrière, c’était vraiment excellent !!! On a fait trois dates avec eux. Le premier soir, à Pontoise, il n’y a pas eu grand monde (trop loin de Paris, vacances scolaires ??), c’était bien dommage car il y avait un plateau vraiment intéressant (il y avait aussi Dead Pop Club et les Marx Mallows). Le jour suivant, on s’est retrouvé à Orléans et là, le bar était quasiment plein avec une super ambiance, on a commencé à un peu mieux connaître les gars de All Systems Go ! et on a fait la rencontre d’un groupe du coin : les Baxter’s ! La dernière soirée à Rennes a vraiment été ma préférée, on a joué au Mondo Bizarro, une salle vraiment « rock’n’roll » : bar sombre décorée avec des flammes sur les murs. C’est ce soir là qu’on a vraiment sympathisé avec le groupe, ces gars sont vraiment trop cools (particulièrement le guitariste Mark Arnold), on s’est bien marré, on a passé un super moment dans les loges. On était vraiment dégoûtés de ne pas continuer la tournée avec eux et le pire c’était que eux aussi. Vraiment terribles ces Canadiens et puis je ne te parle même pas de ce qu’ils donnent sur scène, tu regretterais vraiment de ne pas les avoir vu jouer, impressionnant !!!

Liability : Est-ce que vous avez l’impression d’appartenir à une scène ? Est-ce que vous sentez que ça commence à bouger et à s’organiser en France ?

Romain : Ouais, de plus en plus. A nos débuts, on se sentait un peu isolés dans le sens où on ne connaissait pas de groupes ayant des affinités musicales avec nous. On vient de Seine St Denis où les gens écoutent essentiellement du rap et ceux qui écoutent du rock sont beaucoup plus orientés métal. On rencontre maintenant de plus en plus de groupes ayant les mêmes goûts que nous, notamment grâce à internet et on joue de plus en plus en province où on rencontre encore plus de monde. Plus ça va, plus on se rend compte que la scène rock Française bouge, tout ça se structure et commence à prendre de plus en plus d’ampleur, malgré que ce soit encore « tout petit » ; je pense que le meilleur est à venir !!!

Manu : J’ai vraiment l’impression d’être très proche d’une scène qui se forge petit à petit une expérience solide… Quand je vois nos potes Full Screen qui ont ouvert pour Undeclinable (et bientôt les Wampas), Daria pour The Libertines, ça commence à le faire tout ça ! Et puis c’est cool, des structures apparaissent de plus en plus, des groupes avec des compos bien foutues, des assos qui se bougent le cul comme des fous (PPM d’Orléans entre autres…).

Liability : Rêvez-vous de vivre de votre musique ?

Manu : J’en ai rêvé, ça m’a vite passé !

Romain : Moi aussi, mais j’attend, quand même, d’avoir fini mes études pour y consacrer beaucoup plus de temps.

Liability : Vous partez enregistrer un Ep. Vous pouvez nous en parler ? Musicalement, est-ce que vous vous sentez évoluer ?

Manu : Le Ep sera composé de 6 nouveaux titres, dont 4 qu’on a déjà joué sur scène.

Romain : Oui, ce sera au minimum ça. Pour l’instant, les titres que l’on a composé sont assez rentre-dedans, bien rock’n’roll tout en conservant une touche pop. Après, on verra ce qu’on mettra sur le CD !!! Sinon, je sens vraiment une évolution dans nos morceaux dans le sens où on pense arriver à la musique que l’on voulait jouer en montant le groupe, quelque chose qui plaît à chacun d’entre nous. Depuis deux ans, on se cherchait, on ne joue d’ailleurs quasiment plus aucun titre de nos deux demos en concert.

Liability : Est-ce que vous lisez des webzines ?

Manu : On ne lit que ça sur la scène rock, toi et tes collègues êtes de plus en plus nombreux, ça fait super plaisir, ça permet une plus grande exposition pour les groupes, et puis il y a souvent des MP3, tu peux y découvrir des groupes peu ou pas médiatisés,…et puis, en général les webzines consacrés à la scène Française, entre autres, sont très bien tenus, comme Bleeding Heroes, par exemple.

Liability : Vous écoutez la radio ?

Romain : Pas des masses, quelques radios rock par l’intermédiaire d’internet, en général je me rabats plutôt sur les disques.

Manu : Oui, mais alors pas du tout de radio rock ! Perso, je suis à Rennes pour mes études et il y a, tout de même, de super émissions le soir, hxc, punkrock, poprock, métal mais sur des radios locales.

Liability : Vous écoutez quels disques en ce moment ?

Manu : « Orphaned » de Brazen !!! Vous allez tous mourir quand vous allez entendre ce chef d’œuvre ! J’écoute aussi beaucoup le dernier Every Time I Die, groupe metal hxc US, qui est fantastique…sinon, j’écoute principalement de la funk (Shalamar, Bar-Kays, Midnight Star…) et un peu de Jazz.

Romain : Je viens de me procurer le split Second Rate/Flying Donuts, il est très très bon. J’écoute aussi les derniers All Systems Go et Cave-in ! Sinon, j’écoute beaucoup d’albums de groupes français dits « pop punk emo… » sans oublier mes classiques (Bealtles, Doughboys, Sense Field, Sugar…) et toute la discographie de Beck. J’attends avec impatience le prochain Elliott.

Liability : Qu’est-ce que vous faites dans la vie à part de la musique ?

Manu : Je suis étudiant en science-po à Rennes.

Romain : On est encore tous étudiant (de mon côté, j’espère avoir fini au mois de Juin !!!) sauf notre bassiste qui est journaliste.

Liability : Vous faites de la musique qui est chroniquée dans tous les webzines rock français. Je me doute bien que c’est pas voulu, avez-vous l’impression de pouvoir plaire à tous fans de rock ? Au sens large du terme ?

Manu : Bah, écoute, oui, pourquoi pas ? Personnellement, j’écoute de tous les styles de rock, du plus doux au plus extrême, pourquoi pas les autres ?

Romain : C’est vrai qu’on a été chroniqué dans beaucoup de webzines, mais il faut dire qu’on a envoyé pas mal de CD promo. J’ai été aussi surpris que des zines parlent de nous sans qu’on ne leur ait rien envoyé, moi je trouve ça plutôt cool et puis les chroniques étaient vraiment encourageantes. Je ne pense vraiment pas qu’on puisse plaire à tout le monde, sinon ça se saurait mais je pense que des gens écoutant des styles de rock differents peuvent se retrouver dans notre musique dans le sens où on essaie pas de se bloquer dans un crénau, on essaie d’intégrer des parties pop, punk, emo voir des choses plus dures.

Liability : Dédicaces, remerciements etc…

Manu : Merci à toi Dorian, continue ! et il serait temps qu’on se fasse des dates avec Daystar ! Et un grand merci à Max pour l’aide qu’il nous apporte.

Romain : Bien sûr merci à toi !!! J’en profite, aussi, pour faire une petite dédicace à notre idole et modèle : le fameux Jean-Claude Mazurier, twister de renom !!! Et puis, annoncer notre prochaine date avec un plateau de Folie : Full Screen, Daria et M-Sixteen au Café Montmartre à partir de 16h (pour le goûter !!!) Dimanche 6 avril et puis tant qu’on y est on jouera à ce même Café Montmartre le Dimanche 20 Avril (17h) avec les Dead Drunk Toads et Clamantis…

Liability : Aimez-vous Sum 41 ?

Manu : Bah en fait c’est curieux, mais eux c’est pareil, je m’en fous, j’arrive pas à me faire un avis tellement ils me sont indifférents…et toi tu les aimes ?

Liability : Franchement, non…mais on pose cette question à tout les groupes qu’on interview, c’est assez con…mais bon c’est comme ça.

Romain : Je n’ai pas leurs albums, je connais, comme tout le monde leurs singles, mais bon, ça ne m’a pas donné l’envie d’acheter les skeuds, en fouillant dans les bacs de CD des magasins de disques, tu trouves des trucs beaucoup plus intéressant cachés derrière ceux de Sum 41 !

Lien :

Par dorian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.