Sarko dans la ligne de mire

Après ses accusations "d’antisémistisme et de racisme" envers le groupe Sniper, Nicolas Sarkozy doit maintenant affronter le retour de bâton, à savoir une éventuelle mise en examen pour propos diffamatoires. En effet, le groupe, après les déclarations fracassantes du ministre de la justice, aurait décidé de contre attaquer en le menaçant d’une procédure judiciaire si celui ci ne présentait pas ses excuses. Est notamment visée la chanson "jeteurs de pierres", qui parle ouvertement du conflit israélo-palestinien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.