Princess Superstar – American Gigolo III (2007)

Artiste : Princess Superstar
Album : American Gigolo III
Année de sortie : 2007

Label : International Deejay Gigolo Records/Nocturne
Tracklist :

Note : 7

Après Tiga et Abe Duque c’est au tour Princess Superstar, dont on peut admirer la plastique sur la pochette, de se coller à l’élaboration du troisième volume des American Gigolo. Concetta Kirschner, qui se cache aussi sous les noms de Djs Are Not Rockstars et The Diskokaines, est connue, pour beaucoup, par le très réussi My Machine qui a mis sur les genoux tous les accros de l’électro-clash. Pour autant on ne saurait résumer l’intérêt de la jeune femme à ce simple disque. En plus de dix ans Princess Superstar s’est imposée aux yeux et aux oreilles de tous comme l’une des grandes représentantes de la caste des Djs. Ce n’est donc pas par hasard que le label International Deejay Gigolo a porté son choix sur elle et manifestement ils n’auront pas à le regretter. Ce mix met parfaitement en valeur les morceaux piochés par la belle dans le catalogue des gigolos germaniques ainsi que quelques apports extérieurs qui viennent parfaitement se greffer à l’ensemble. American Gigolo III est un mix quasiment typique de la maison : de la gnaque, aucun temps mort et aucun répit pour l’auditeur. Princess Superstar sait ce que sont et ce que doivent être les soirées Gigolo et ce troisième volume, en même temps qu’il marque les 10 ans du label, apparaît comme une vitrine évidente de la structure.

Si on prend évidemment du plaisir avec American Gigolo III, on se rend compte que beaucoup de titres ont été usés jusqu’à la corde (1982 de The Hacker & Miss Kittin, I’m A Disco Dancer de Christopher Just) et que l’intransigeance de ce mix lasse par moment. Cela n’enlève rien à la qualité de l’ensemble mais on a plus l’impression d’une sorte de célébration qu’autre chose. Pour autant ce mix ne fait rien d’autre que d’être dans son rôle. Généreuse dans ses outrances, la performance de Princess Superstar est tout à fait ce qu’on était en droit d’attendre. Alors de quoi se plaint-on ? Mais de rien. American Gigolo III est à la hauteur et c’est tout ce qui importe.

Lien : http://www.gigolo-records.de

Par Fabien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.