Pimp My Sexor

C’est bien connu: les rééditions d’albums agrémentées d’un disque bonus ne sont trop souvent qu’une vaste supercherie visant à relancer des ventes à la baisse ou à amadouer un fan qu’un simple autocollant flanqué de la mention « faces B » ou « titres exclusifs » suffira à amadouer. Cependant, il arrive que certaines rééditions valent le détour. Celle du Sexor du Canadien Tiga fait partie de cette catégorie. Au programme, pas moins de onze titres supplémentaires sur le disque bonus. Entre remixes pour les copains (Soulwax ou Erol Alkan) et par les copains (DFA, Booka Shade ou Van She), titres non repris dans la première mouture de Sexor (l’incendiaire « Burning Down ») voire exclusifs (« Type of Guy »), pas le temps de s’ennuyer sur un Sexor Collector’s Edition qui devrait rapidement s’imposer comme un compagnon idéal de vos soirées estivales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.