Overhead – Paris, Le Café de la Danse – 2003-03-27

Artiste : Overhead
Lieu : Paris, Le Café de la Danse
Date : 2003-03-27

Ce concert s’annonçait plutôt bien: d’abord, malgré la réserve qui ressortait
de la chronique du concert du 14 mars de Dorian, j’étais tout simplement ravie
de voir enfin Overhead en live; ensuite parce qu’Alexandre Varlet assurait la
première partie, et enfin parce que le Café de la Danse est une salle sympa.
Pourtant, l’ambiance, franchement mauvaise, fut le gros point faible de cette
soirée. On imagine au début que le public est rasé par la prestation intimiste
d’un Varlet talentueux, et qu’il attend (im)patiemment la venue d’Overhead. On
espère qu’il va se réveiller, mais non il reste dans une inertie permanente,
définitivement trop sage jusqu’au premier ou deuxième rappel.
Ce fut à part ça un concert impeccable. Il est vrai que les chansons jouées sur
scène ne changent pas trop de l’album, mais on est touché par la l’harmonie qui
se dégage du groupe, la grâce qui en émane. Surtout, le chant de Nicolas Leroux
achève de nous séduire: sur l’album, je ne voyais pas moyennement la
ressemblance avec la voix de Jeff Buckley,mais j’étais vraiment sidérée en
l’entendant chanter, par cette voix puissante et fragile à la fois. C’en était
presque destabilisant tellement c’était beau.
Les titres s’enchaînent à la perfection (notemment pour innerself et air), ils
maîtrisent leurs morceaux, sans que l’on sente dans le public le moindre
enthousiasme particulier.
On rete bloqué sur cette voix majestueuse qui nous propose un truc "un peu plus
rock", ok…
Les jeux d’ombres et de lumières sobres et épatant s’allient à merveille au
décor assez brut et magistral du Café de la Danse.
On sort de là en ne doutant plus du talent et de l’élégance de ces gars là.

Lien:

Par noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.