Ne jamais dire jamais…

Après son expérience "traumatisante" sous la direction du Danois Lars von Trier pour le film Dancers in the Dark, Björk avait déclaré qu’elle ne retravaillerait plus jamais pour le cinéma. Elle y revient pourtant aujourd’hui par des moyens détournés puisqu’elle prêtera sa voix à l’héroine d’un film d’animation islandais baptisé Anna and the Moods. Ce dernier s’annonce pour le moins déjanté dans la mesure où il narrera la vie d’une jeune fille se réveillant un matin avec la tête de Marilyn Manson. Elle ne sera pas la seule vedette au casting puisque Damon Albarn donnera sa voix au père de la fillette et l’excellent ancien Monty Python Terry Jones fera office de narrateur de luxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.