Luke – Magny Le Hongre, File 7 – 2010-03-25

Artiste : Luke
Lieu : Magny Le Hongre, File 7
Date : 2010-03-25

Luke et Elista investissent le File 7 en cette soirée du 25 mars. Tous deux
originaires de Paris et de ses environs, les groupes ont réussi à réunir quelques dizaines
de personnes ce qui remplit presque la salle de Magny le Hongre.

C’est Elista qui lance les hostilités ce soir. Je ne pourrais malheureusement pas
en parler car je suis arrivé en retard et je n’ai assisté qu’à la dernière chanson de leur
set. Notons que le groupe de Melun vient d’achever l’enregistrement de leur troisième
album.

Mon retard a été sanctionné par près de 40 minutes d’installation et de balance
avant l’arrivée de Luke. D’autre part est le nom du quatrième album de Luke. Celui-ci
est sorti en février 2010 et on peut s’attendre que le groupe en joue quelques morceaux
ce soir !

Justement, leur performance débute par trois titres de ce nouvel album : Fini de
rire
, les amants de Valence et Pense à moi font bouger quelque peu le public. S’en suit
le titre le reste du monde, extrait de La Tête en Arrière qui reste pour moi un de leur
meilleur album. Après ces quatre premières chansons, l’ambiance est très bonne et le
groupe a vraiment l’air de bien s’éclater sur scène comme en témoigne les rires du
guitariste. Le public, lui, ne peut se contenir sur les deux titres suivants : La terre
Ferme
et Soledad voit le public se lancer dans quelques pogos !

Parenthèse plus calme, Monsieur tout le monde amène une ambiance plus posée.
Stella vient ensuite meubler le set et cela n’est pour me déplaire car cette chanson est
vraiment une des meilleures du groupe mais mon avis n’engage que moi. La Sentinelle est
la chanson qui suit et dès le premier riff, le public commence à bouger et se déchaine de
nouveau.

Issue de leur dernier album, Si je m’écoutais ramène un peu de calme et de
fraicheur dans une salle où il fait très chaud. Puis, le concert se termine par des
chansons essentiellement extraites d’autre part. Dans l’ombre achève le concert avant
un premier rappel qui voit trois chansons supplémentaires : Zoé, Cuba et Manathan.
Après un bref passage par les coulisses, le groupe est prié par le public de
revenir sur scène. Le groupe ne se fait pas prier et nous revient pour une reprise de
Télephone et de leur chanson la Bombe Humaine reprise par le public tout entier. Les
paradis rouges
est la chanson qui achève définitivement le concert. Riffs entrainant et
ambiance à son comble, Luke nous laisse un peu sur notre faim.

Set de 20 chansons et près de 1h30 de concert, chapeau Luke et à bientôt je
l’espère pour une performance aussi bien réussie que celle à laquelle le public a assisté
ce soir.

Lien: http://www.myspace.com/lukelegroupe

Par Jean-Philip

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.