Luis Francesco Arena – High Five (2019)

Artiste : Luis Francesco Arena

Album : High Five

Année de sortie : 2019

Label : A Tant Rêver du Roi

Tracklist : |01 Gillian|02 Every Missing Part|03 With New Eyes|04 A Picture of You|05 Colorblind|06 New Attraction|07 Guess My Powers|08 Counterclockwise|09 Poisoner|10 Breathe|11 Fake Alibi|12 Simple Math

Note : 8

Après cinq albums, Pierre-Louis François met fin à l’aventure Luis Francesco Arena qu’il incarnait d’une main de maître et ce après un Stars and Stones qui avait laissé des traces certaines. Pour autant, il n’abandonne pas l’idée de faire de la musique puisqu’il intègre le magnifique combo Francky Goes to Pointe à Pitre et Rubican (deux groupes qui figurent aussi sur le label A Tant Rêver du Roi). Mais comme rien n’est jamais définitif la rencontre avec Nicolas Ceuille (Room 204, Seal of Quality, Pyjamarama) et l’amour immodéré pour la Bass VI aura été un élément déclencheur dans la réactivation de Luis Francesco Arena. Et on n’aura pas à s’en plaindre puisque le résultat de cette rencontre, High Five, est d’une beauté crépusculaire qui dépasse les espérances. On peut difficilement qualifier ce disque autrement tant sa force mélancolique et lumineuse est évidente. Mais qu’on ne se méprenne pas, High Five ne se destine pas aux souffreteux à cœur d’artichauds qui peuvent s’émouvoir sur quelques misères sentimentales. Non, High Five passe par tous les états, du bonheur simple à l’exaltation heureuse en passant par la déambulation nocturne et l’évasion mélancolique. Si High Five est tout cela à la fois il est aussi le fruit d’une expérience personnelle qui est celle de la paternité pour Pierre-Louis François. Une expérience qui n’est jamais anodine et qui peut être une source d’inspiration inépuisable. Ici, cette inspiration est tout simplement touchante et enrichissante. Luis Francesco Arena ne reproduit pas un bonheur béat mais un cheminement de vie qui nous amène fatalement à devenir un peu plus adulte. Et High Five est sans doute cela. Un disque qui a dépassé le stade de la simple jeunesse mais qui n’est pas encore tout à fait tombé dans le raisonnable et le prévisible. Bien au contraire, le désormais duo, joue certes sur la corde sensible tout en délivrant des morceaux à la beauté qui pourraient difficilement être le fruit d’un esprit adolescent. Un morceau comme Guess My Powers résume parfaitement toute la sensibilité de ce disque qui n’est sans doute pas hors norme mais peut nous parler d’une manière profonde et tout à fait inattendu. Merci donc, pour ce moment de grâce.

Lien : https://luisfrancescoarena.bandcamp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *