L’écho des festivals (9)

En terme de festival de musiques électroniques, Astropolis, qui se tiendra du 5 au 7 juillet prochain à Brest, a vraiment une place de choix. Car quand on est capable de programmer des gens comme X-102 (qui est, rappelons le, la rencontre entre Jeff Mills et Mike Banks, Arnaud Rebotini, Apparat, Mark Romboy, Micropoint ou les “jeunes pousses” de Oktober Lieber, le doute ne peut plus être permis. Pour ses 25 ans, Astropolis nous donne une belle affiche et sera surement l’un des endroits incontournables pour ce début estival.
Après une huitième édition hivernale qui a laissé de bonnes traces, Astropolis, qui fête donc son quart de siècle, a fait en sorte de ne décevoir personne mais rien que pour X-102, qui sont plutôt rares dans l’hexagone, cela vaudra le coup de se déplacer.

Oktober Lieber d’ailleurs (tout comme Kap Bambino) qu’on pourra retrouver une semaine plus tard puisqu’elles joueront à Tours pour le festival Terres du son. Si le festival sait attirer quelques gros noms (Metronomy, Lou Doillon, Vald, Jeanne Added, Gringe, Fat White Family) celui-ci a aussi eu de l’intérêt pour mettre en place une programmation qui vous pousse dans vos derniers retranchements.
Ainsi, on ne saura que trop conseiller d’aller laisser traîner ses guêtres devant des groupes comme Rendez-Vous, Chevalien, Jambinai, Ko Ko Mo, Haihu Hands ou les sympathiques Cannibale.
Si 2018 avait été un bon cru, 2019 risque de réserver encore de belles surprises.

Six nouveaux noms viennent de s’ajouter à la programmation déjà riche du Motocultor. A côté des NOFX, Marduk, Avatar, Watain, Magma et autres Napalm Death, viennent donc s’ajouter Ufomammut, Mustasch, The Vintage Caravane, Vampillia, Mars Red Sky et Undead Prophecy.
Et comme chacun sait, le Motocultor (qui se tient cette année sur quatre jours !) est la terre de tous les possibles on pourra aussi y voir l’opéra rock celtique Excalibur et le projet le plus what the fuck du festival : Henry Des & Ze Grands Gamins.
A noter également que la programmation n’est pas encore complète et qu’il reste encore douze noms à annoncer. On salive d’avance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *