Don’t destroy minimal!

Après l’électro en 2005, c’est au tour de la techno minimale d’avoir le vent en poupe en 2006. Et cela, le label anglais Resist Music l’a très bien compris. Aussi, ces jours-ci, ce sont deux excellentes compilations consacrées au genre qui sortent sur le label londonien. Il y a tout d’abord ce nouveau volume de la série At the Controls. James Holden avait essuyé les plâtres, et c’est à présent au tour de Patrick Bodmer et Philipp Jung alias M.A.N.D.Y. de prendre le relais pour un double album qui voit se relayer sur un mix tout en finesse et riche en surprises le gotha du genre (Matthew Dear, Isolée, Booka Shade et bien d’autres). Tout aussi recommandable, la double compilation Destroy Minimal se propose de faire un tour d’horizon de ce courant musical immanquable de l’année écoulée en conviant J16 à y aller de sa petite sélection faisant elle aussi la part belle elle aussi aux noms ronflants (Ricardo Villalobos, Trentemøller ou Peter Dildo).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.