Domino 07, un nouveau grand cru

Le Domino est le festival de la découverte par excellence. C’est notamment lors des précédentes éditions de celui-ci que le public bruxellois – qui s’y rend toujours en masse – a pu entendre pour la première fois des groupes comme Sigur Rós, LCD Soundsystem, Battles ou Interpol avant qu’ils ne percent. Cette année, le festival organisé par l’Ancienne Belgique en est déjà à sa onzième édition et reste fidèle à sa mission initiale: servir de tremplin à des artistes a priori moins connus et des genres à première vue moins évidents. Cette année encore, il a été décidé d’associer, au cours d’une même soirée plusieurs découvertes à de grosses locomotives (qui s’appellent cette année !!!, Amon Tobin, Joanna Newsom, The Melvins, Cocorosie ou Daniel Johnston). Pour une programmation complète, détaillé et alléchante, c’est par ici que ça se passe.

A la lecture de celle-ci, on ne saurait que vous conseiller la soirée consacrée à Matamore, l’excellent label bruxellois faisant la part belle aux songwriters sensibles et aux instrumentations soignées. Depuis sa création, cette petite structure a réussi à enchaîner les excellentes sorties. Ce seront donc tous les groupes du label qui se succéderont le 14 avril sur la scène du Club de l’Ancienne Belgique: Raymondo, V.O, Some Tweetlove, Half Asleep et les nouvelles recrues Sepia Hours et soy un caballo. Fait relativement exceptionnel, c’est la première fois que l’Ancienne Belgique, salle traditionnellement flamande, invite un label francophone à venir se présenter en ses murs. Dans le cas de Matamore, l’invitation est amplement méritée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.