Deux Boules Vanille – Planète Gougou (2018)

Artiste : Deux Boules Vanilles

Album : Planète Gougou

Année de sortie : 2018

Label : Kythibong

Tracklist : |01 Mister Goodmix|02 Grigougne & Ratagoinfre|03 Futur fêtard|05 Cousine d’été|06 Arcane Sandwich|07 Les patins de la fête|08 Planète Gougou

Note : 8

Après un premier album sur SK Records (Tutti Frutti), Loup Gangloff et Frédéric Mancini changent de crèmerie et vont chez les voisins de Kythibong (label hautement recommandable) pour un Planète Gougou plein de promesses. Rappelons que les deux acolytes se sont rencontrés alors qu’ils se rendaient de menus services dans leurs groupes respectifs. Etant batteurs tous les deux, ils ont logiquement décidé de monter leur propre groupe. Ainsi naquit Deux Boules Vanille qui a cette particularité de mêler percussions et électronique. C’est une mise en danger permanente et les deux comparses savent que la faute de goût peut assez vite être atteinte. Pour autant ce que caractérise ce duo c’est bien l’intelligence des moyens utilisés et cela s’entend aisément. Adeptes d’une musique hypnotique et entêtante, Deux Boules Vanille se calent sur la ligne posée par des groupes comme Zombie Zombie ou Electric Electric (même s’ils jurent ne les avoir pas vraiment écouté). Il n’en demeure pas moins qu’il existe une familiarité entre tous ces groupes, des atomes crochus que personne ne leur reprochera tant qu’ils seront capables de nous sortir des albums aussi savoureux. Et Planète Gougou l’est assurément avec ce côté un peu rétro-futuriste, sérialiste et avec une pointe de kraut-rock. Hors des schémas trop simplistes, Deux Boules Vanille s’évertue à faire bouger les lignes avec une musique certes des plus répétitives mais qui n’est pas sectaire. Bien au contraire, celle-ci se veut même assez dansante et il n’est pas ridicule de penser que l’on peut atteindre une espèce de transe en les écoutant et en se laissant un peu aller. Ce mélange simple et efficace fait de boucle et de distorsions électroniques est assez redoutable en soi. Enfin, quand on dit simple, on parle évidemment de la formule car dans les structures mélodiques et les arrangements, Deux Boules Vanille ne font pas le particulièrement abordable. Il faut savoir apprécier cette musique saccadée pour ce qu’elle est, comme une montée d’adrénaline qui se prend comme elle vient. Et cette transe sonore valait bien que le duo fasse retomber la tension avec un dernier morceau (Planète Gougou pour le coup) qui se veut beaucoup plus calme et qui rappelle étrangement Planète Interdite en moins tordu.

Lien : http://2boulesvanille.com/

http://www.kythibong.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *