Daughters – You Won’t Get What You Want (2018)

Artiste : Daughters

Album : You Won’t Get What You Want

Label : Ipecac

Année de sortie : 2018

Tracklist : |01 City Song|02 Long Roads, No Turns|03 Satan in the Wait|04 The Flammable Man|05 The Lords Song|06 Less Sex|07 Daughter|08 The Reason They Hate Me|09 Ocean Song|10 Guest House

Note : 9

Radical. C’est sans doute la première chose à laquelle on pense quand on écoute ce quatrième album de Daughters. La radicalité… Oui, mais pour quoi faire ? Daughters n’a jamais su faire semblant ou se donner une posture de groupe dur ou jusqu’au boutiste. Ils le sont de toute façon, c’est dans leur nature. La seule question qui prévaut est de savoir s’ils n’en font peut-être pas un peu trop ? Comment le pourraient-ils ? En fait, on pourra se dire que quelque chose cloche le jour où Daughters sera uniquement dans la démonstration, dans une posture faite pour choquer le petit bourgeois ou, à l’inverse, chercher à l’attirer à lui pour combler son ennui. Nous n’en sommes pas encore là et Daughters est toujours dans une forme d’urgence doublée d’une tension quasi schizophrénique qui nous poussent dans nos derniers retranchements. You Won’t Get What You Want est un album inquiétant autant qu’il fascine parce qu’à aucun moment il n’arrondit les angles. Anxiogène, dissonant, clairement nihiliste, d’une agressivité à peine contenue sinon débordante, Daughters vous pousse vers le précipice. Et c’est cela qui est fascinant car tout au long de ce disque on se prend des coups, on se fait bousculer quitte à se faire marcher dessus et on aime ça. Il faut dire que si Daughters n’a jamais pris de gants dans ce qu’ils font, ils sont désormais passés experts dans la démolition systématique et endémique. L’orage est donc permanent ou presque et il apparait peu probable que l’on puisse trouver un remède quelconque à cette mise en abîme brutale et destructrice. Il n’est donc pas hasardeux que ce disque ait été souvent cité comme l’un des meilleurs de l’année 2018. Non seulement, c’est amplement mérité mais en plus You Won’t Get What You Want est aussi le révélateur d’une époque troublée qui aime à se faire mal. De cette période incertaine Daughters délivre, eux, un disque qui n’a pas de doutes mais qui ne laisse pratiquement pas percer la lumière. Nous sommes dans les jours sombres et même le titre sonne comme un avertissement. Tremblez, Daughters est dans le vrai et plus que jamais.

Lien : https://www.daughtersofficial.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *