AS Dragon – Spanked (2003)

Artiste : AS Dragon
Album : Spanked
Année de sortie : 2003

Label : Tricatel
Tracklist :

Note : 8

Si cela faisait longtemps qu’on souhaitait aux membres d’AS Dragon un premier
album, c’est maintenant chose faite avec Spanked, la dernière livraison
Tricatel.

Rappelons d’abord comment s’est soudée cette formation foutrement hors normes,
hors modes. C’est autour de la personne de Bertrand Burgalat, dont on ne vante
plus les mérites, que s’est formé le groupe pour accompagner les artistes du
label ( Michel Houellebecq, Valérie Lemercier, April March …) et la tournée
perso de Burgalat pour son disque The sssound of mmmusic. Il a rassemblé petit
à petit autour de lui Stéphane Salvi(guitare) et Hervé Bouétard (batterie) qui
officiaient tous deux dans Montecarl, Michael Garçon (claviers),et Fred Jimenez

(basse) remplacé dernièrement par David Forgione, ex-Bookmakers. C’est à la
suite de cette expérience et pour immortaliser cette collaboration ( le groupe
ne joue pas simplement les compo de Burgalat, il les arrange à sa façon, se les

réapproprie) que sort en 2001 un album live ( Bertrand Burgalat meets AS
Dragon)et qu’il leur est proposé de signer chez Tricatel en tant que groupe à
part entière. Car ces gars-là n’entendent pas en rester là et ils ont bien
raison. C’est en la personne de Natacha Le Jeune qu’AS Dragon trouve l’ultime
figure du groupe; elle y apporte son âme, ses textes, sa rage.

Spanked a gardé la même énergie que l’on connaissait au groupe et à sa
chanteuse. Ceux qui les ont déjà vu à la télé ou -mieux- sur scène, sauront de
quoi je parle (les autres n’auront qu’à assister à l’un des concerts organisés
prochainement pour comprendre à quel point leurs shows sont exceptionnels).
L’energie qu’ils dégagent semble venir de nulle part. AS Dragon ne s’apparente
à rien que nous connaissions déjà et en même temps il puise sa force dans des
influences aussi éloignées et diverses qu’un rock’n’roll enragé, une soul
enflammée, et les musiques électroniques. Pop kitsch 60s, rock garage, et un
chant sensuel et énergique, voilà la recette miracle qui assure aux morceaux de

l’album une originalité indéniable. La brutalité des morceaux -des riffs
sursaturés de Stéphane Salvi au chant de Natacha- est apaisée par les claviers
démentiels de Michael Garçon, qui nous entraînent dans des expérimentations
soniques.

Spanked est un album à la hauteur de nos éspérances: il va à l’essentiel en
dégageant un son brut, une énergie et une spontanéïté incroyables, en ne
délaissant pas pour autant les arrangements. Les morceaux Are We Talking
Enough ? et Your Fame seraient des tubes en puissance si les bons morceaux
faisaient des tubes ; AS Dragon seraient des stars en puissance si les gens
pouvaient se passer des stars bidon. Pour nous, c’est OK. Alors, AS Dragon,
une nouvelle ère?

.

Lien :

Par noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.