Alex Cameron – Miami Memory (2019)

Artiste : Alex Cameron

Album : Miami Memory

Année de sortie : 2019

Label : Secretly Canadian

Tracklist : |01 Stepdad|02 Miami Memory|03 Far From Born Again|04 Gaslight|05 Bad for the Boys|06 End Is Nigh|07 PC with Me|08 Divorce|09 Other Ladies|10 Too Far

Note : 8

Qu’est-ce que l’on ne ferait pas par amour ? Ce n’est peut-être pas la question que s’est automatiquement posé Alex Cameron mais faire un album dédié à sa propre dulcinée est venu tout naturellement. Il faut dire que Alex Cameron et Jemima Kirke (que l’on a vu dans la série Girls) ne se quittent plus vraiment au point qu’ils se mettent en scène dans les clips du chanteur australien. Mais est-ce que cela justifiait-il un album pour autant ? Visiblement oui et pourquoi pas après tout. Tant qu’Alex Cameron ne tombe pas dans la guimauve il n’y a pas de raison pour qu’il ne s’essaye pas à ce genre d’exercice. Et c’est bien la curiosité qui l’emporte car Alex Cameron est quelque peu atypique, une espèce de dandy moderne qui, par certains aspects, peut faire penser à un mélange des différents Bowie que l’on a pu connaitre jusqu’aux années 80. Découvert dans Seekae il y a de cela quelques années, Alex Cameron a fait depuis pas mal de chemin au point que le bonhomme s’est aussi mis à écrire pour pas mal de monde dont The Killers. Et c’est souvent ces mêmes paroles qui ont attiré l’attention sur lui, surement à part égale avec sa musique. Ici, il sera question de sexe, de divorce, d’amour, d’enfant mais toujours avec une approche qui lui est propre et qui est bien souvent déroutante. Sur une musique résolument pop et dont le ton badin peut être en totale contraste avec ce qu’il nous raconte, Miami Memory a cette légèreté qui peut tout nous faire accepter, même ce qu’on ne comprend pas ou ce qui nous apparaît sibyllin. Il n’en demeure pas moins que ce disque possède de très grosses qualités et qu’elles se manifestent par une intelligence minutieuse dans l’approche pop. Alex Cameron sait toucher juste et rendre les choses faciles. On ne le répétera jamais assez mais cette capacité à rendre une chanson facile à retenir tout en lui donnant un caractère séduisant n’est pas donné à tout le monde. C’est même une difficulté dont peu peuvent se réclamer. Et cette performance se répète titre après titre sans que l’on ait l’impression qu’il force son talent. Miami Memory est un disque easy, sexy et qui qui vous glisse sur les tympans vous donnant cette bonne dose d’endorphine nécessaire à n’importe quel bonheur. Celui-ci, en ce qui concerne Alex Cameron, dure depuis trois ans. Il était donc temps qu’il nous le fasse partager. Si ce disque a été conçu pour sa compagne, elle peut aussi nous inspirer. Profitons-en.

Lien : https://alkcm.bandcamp.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *