.:.Interview.:.

Pochette

Concrete Knives

Le : 05-06-2011

Lieu : festival 7ème Vague

propos recueillis par Thomas et publiés le 17-04-2012

Au festival 7ème Vague on peut faire plein de rencontres. Après avoir disserter sur les choses de la vie avec les huluberlus de Chinese Man, Thomas notre reporter globe-trotter tape le boute de gras avec Concrete Knives qui après avoir enchanté son monde avec le You Can't Blame The Youth ep, se prépare pour son premier album. Interview sur fond de massages...

Liability : Racontez-moi un peu le début, votre rencontre…

Concrete Knives : C’était il y a 3, 4 ans, et il y a 1 an avec Morgane, la chanteuse. On a commencé à faire de la musique quand on faisait plus de foot, une sorte de transfert, de reconversion quoi… Du coup on fait ca depuis 4 ans de plus en plus régulièrement, très régulièrement même…

Liability : Quel a été le tremplin ?

Concrete Knives : Les Transmusicales de Rennes, une belle étape, pas beaucoup de souvenirs mais plein de flashs…

Liability : Du coup, Morgane, toi t’es arrivée il y a un an. Mais avant, il y avait pas de chanteuse ?

Concrete Knives : Si si, mais elle a eu envie d’arrêter, finir ses études…

Liability : Des projets en cours ?

Concrete Knives : Un bel agenda, un gros agenda, un EP qui est sorti, et là on enchaine sur la composition des titres du futur album qui sort début 2012, avant la fin du monde, on l’écoutera pendant l’apocalypse !

Liability : Un album un peu sombre, un peu sensuel pour que ça finisse en orgie générale comme dans le parfum?

Concrete Knives : Ouais ! On fera une grosse fête avec tout le monde, l’Afrique, les Italiens, les chinois, les chiliens…On parle jamais des chiliens, mais ils sont là, ils sont sympas en plus !

Liability : Vous êtes plutôt slips ou caleçons ?

Concrete Knives : Moi plutôt slip, Kangourou de préférence, pour ranger ma basse, c’est plus pratique.

- moi string , j’en porte pas mais j’aime les hommes qui en portent…

Liability : T’en a vu souvent ?

Concrete Knives : Non… Dans les magazines

Liability : T’en rêve un peu en fait hein ? c’est ton fantasme ?

Concrete Knives : Un peu oui…

Liability : Pour ou contre la polygamie ?

Concrete Knives : Faut demander à Martin, mais il est pas la…

- La polygamie ca fait un peu débat dans ma famille, le dimanche soir…

- Moi je partage ma vie avec 4 garçons, j’aime bien c’est un bon équilibre !

Liability : Vos influences musicales ?

Concrete Knives : On vient un peu de milieux, de cultures musicales différentes…

- On nous a dit dernièrement qu’il y avait pas mal de Sonic Youth, a acquiescé, mais bon… La pop New Yorkaise des années 2000 oui, Clap Your Hands

Liability : Vous avez un morceau mélancolique préféré ?

Concrete Knives : - Du Folk.

- une chanson de Françoise Hardy, Parlez-moi de lui

- Moi une chanson de Daniel Johnston

- une reprise de Titanic en Slap…

Liability : Quoi ? mais t’as chopé ça où ?

Concrete Knives : Sur un site un peu obscure… Chapiteau. (éclats de rire….)

- J’ai chopé mes premières tablatures de mémos hardcore sur ce site !

- Chapiteau.org, Chapiteau.bg du Bangladesh…

Liability : Vous y êtes déjà allés au Bangladesh ?

Concrete Knives : Non on aimerait bien, on a des copains en Colombie actuellement, ça donne vraiment envie…

Liability : Vous avez déjà tournés à l’étranger ?

Concrete Knives : Non pas encore, une date en Allemagne, a Lars, à la frontière Polonaise, une sorte de truc dans les hangars a Zeppelin, une ancienne base soviétique, le festival a racheté les hangars et le site, ça affiche complet et ils ont pas encore sorti la prog…

Liability : Sans déconner… Quel style de festival ?

Concrete Knives : Plutôt punk alternatif écolo, c’est bizarre mais on verra ca.

- J’ai vu des vidéos de Atari Teenage Riot, donc ça peux être très très electro comme nous… Je pense qu’il ya plein de choses, on est assez curieux de voir ce que ça donne… En plus on joue de nuit, ca risque d’être cool…

Liability : Dans la prog du weekend ya des groupes que vous aimez bien ?

Concrete Knives : … Moi j’aurais bien vu Groundation hier mais ça devait pas être très bien… Et sinon ce soir… J’aurais bien aimé voir les Bloody Beetroots.

- On joue avec eux cet été en Suisse, ça doit être assez impressionnant.

Liability : Ca envoie du pâté, les types sont fous sur scène…

Concrete Knives : C’est clair, mais bon c’est des Italiens par contre…

Liability : Vous partez en vacances cette année ?

Concrete Knives : Ben non… Travail sur l’album.

- Si moi je pars !

Liability : Et vous êtes d’où ?

Concrete Knives : De Caen.

Liability : C’est bien Caen ?

Concrete Knives : C’est tranquille, si c’est cool c’est une petite ville, ya pas tout a faire mais y a moyen de faire des choses et ça c’est cool ! T’as la mer à 10 bornes…

Liability : Et vous habitez tous là-bas ?

Concrete Knives : On vit là bas mais moi je suis pas de là bas.

Liability : T’es d’où ?

Concrete Knives : Je suis romano, un peu de partout…

Liability : Votre pire moment de Live c’était quoi ?

Concrete Knives : Ah !!! Les Franco de la Rochelle avec Rhum For Pauline, un groupe de connards, ils sont grands et cons, et en plus ils dansent mal, c’est des baltringues… En fait on est arrivés dans un bar on a joué et le type voulait pas nous payer et a la fin du concert on lui a dit mais mec tu te rends pas compte tu devrais nous filer 200 boules tu vas regretter etc… On ira le voir on joue aux franco au mois de Juillet… On vas lui péter la gueule, enfin après on s’en bien marrés avec nos potes.

- Moi c’était mon meilleur souvenir de concert, je me suis retrouvé en sandwich avec le bassiste de Rhum For Pauline c’était mortel, on a fait un cul a cul.

Liability : Gros souvenir, pas trop mal au cul ?

Concrete Knives : Ca va…

- T’avais la gaule en plus.

- Normal tu t’es frotté contre mes fesses…

- Y ‘avait 2 personnes dans le bar.

- En fait le mec nous a reproché la non fréquentation de son bar, à cause de nous, en fait son bar ne marche pas et c’était de notre faute…

Liability : C’était quel bar ?

Concrete Knives : Merde attend… Le bout du monde !! Quel daube ce truc je te raconte même pas…

- Roh c’est bien on balance ça fait du bien.

- Surtout leur alcool local qui est intéressant.

Liability : Vous avez un bon plan à proposer ?

Concrete Knives : Je vends 2 places pour WU LYF au point éphémère.

- Moi j’ai Suzuki de 74 à vendre.

Liability : Quel modèle ?

Concrete Knives : La dernière ( éclats de rire ).

- Moi j’ai un godemichet à 3 têtes, je m’en sers plus j’ai un amoureux…

Liability : Vous faites quoi ce soir ?

Concrete Knives : On va se coucher.

- Moi je vais faire la fête.

- Moi je dois faire un massage à Jean pierre.

Liability : Tu masses bien ?

Concrete Knives : J’aime les massages, j’y mets du cœur

Liability : On fait un concours, je te masse 2 minutes et tu me masse 2 minutes ? Et on se met une note.

Concrete Knives : Ok

Liability : Par contre t’as dit que tu mettais du cœur, alors tu mets du cœur hein ? Hésites pas à appuyer assez fort, j’ai le dos complétement en vrac

Concrete Knives : Ah non moi j’appuie pas trop …

- On peut continuer l’interview ?

Liability : Elle masse bien hey, elle vous masse après les concerts ?

Concrete Knives : C’est ça qu’est bien !

Liability : C’est pour ça que vous l’avez choisie en fait ?

Concrete Knives : En fait on l’a rencontrée dans un salon de massage.

Liability : On a eu un bon pour un massage thaïlandais, on a acheté une Smart Box a Luc/ Mer et on l’a embarquée…

Concrete Knives : Voilà je t’ai fait un échantillon à toi maintenant ! Hum c’est pas mal…

Liability : Donc ce soir tranquille ?

Concrete Knives : Bah je sais pas y a un after après non ? J’ai l’impression, dans l’espèce de gymnase ?

- Moi je m’en rappelle quand je venais en vacances ici à 14 ans…

- Mais pourquoi tu passais des vacances ici ?

- T’es au RPR toi…

- Hey il masse bien…

- Comment elle s’appelle cette boîte, le truc à coté.

- L’Arizona !

- C’est excellent !

Liability : Mais t’avais perdu un pari ou t’étais venu de ton plein gré ?

Concrete Knives : Ben j’avais 14 ans donc j’avasi pas trop le choix quoi… Je te mixe Patrick Sebastien avec Lorie ! Alors Morgane ? Ah bah 8,5/10 pour le massage…

Liability : Bon ben merci à vous et bonne continuation, soyez sages

Concrete Knives : Merci bien !

A voir également :

http://concreteknives.bandcamp.com/album/you-cant-blame-the-youth-ep

?>