.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Hecker, Maximilian

1ère partie : Pokett + One Two

Le : 28-02-2005

Lieu : Café de la danse

compte rendu proposé par dorian et publié le 03-03-2005

La dernière fois que j’avais vu Maximilian Hecker sur scène, c’était au Nouveau Casino, et les conditions n’étaient pas terribles. Cette fois, le café de la danse est largement plus approprié à l’univers du jeune allemand. En première partie, Pokett (que j’ai encore malheureusement raté) et One Two (un des groupes sélectionnés sur la compile cqfd des Inrocks cette année). Et puis Maximilian arrive, toujours aussi mal à l’aise et speed. La timidité de l’allemand est bien palpable et on a envie de l’aider à se mettre en route. Et puis les premiers accords sonnent, et toute la salle est prise dans l’univers mélancolique de Maxi. Le groupe est très bien en place, peut être même un peu trop parfois. Le guitariste est très bon, mais a peut être un son trop parfait, qui sonne trop « pop rock ». Les titres des deux derniers albums s’enchaînent et le set passe à une vitesse folle. Cette fois ci, MH n’oublie pas de jouer « My Stroy », il oubliera par contre « Daylight », ou « The days are long and filled with pain ». Mais ce n’est pas grave, le public a l’air dans l’ambiance, personne n’a l’air de se faire chier. Et même si le set est plutôt calme, Max réussit à capter les auditeurs présents. Il tente plusieurs fois quelques phrases en français, avec un accent qui les fait toutes craquer. Et pour les achever (les filles), il nous offrira une magnifique reprise des Kings of convenience (« Homesick ») que l’on est pas prêt(e)s d’oublier.

photo : claire.r

A voir également :

http://www.kitty-yo.com

http://www.maximilianhecker.com

?>