.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Biffy Clyro

1ère partie : Hopper

Le : 17-09-2004

Lieu : Paris, le Nouveau Casino

compte rendu proposé par Claire et publié le 15-10-2004

Hopper devait faire la première partie de Mark Lanegan au Nouveau Casino. Celui-ci ayant appris que le concert devait se terminer tôt, il a demandé à jouer seul, pour ne pas avoir à raccourcir son set. C’est tout à son honneur. Du coup Hopper a fait la première partie des écossais de Biffy Clyro. Une fois n’est pas coutume, je ne connais pas du tout le groupe principal ; il faut l’avouer, si je suis là ce soir, c’est pour la première partie.

Et Hopper (voir photo) ne m’aura pas déçu. Les quatre parisiens nous offrent un grand moment de punch. Qu’il est agréable des les voir prendre autant de plaisir à jouer et à communiquer avec le public. Il faut dire, les spectateurs, ce soir, sont nombreux et enthousiastes. Beaucoup de gens, qui sont venus pour Biffy Clyro, se montrent particulièrement emballés par ce groupe mené par ces deux filles pleines de charisme et de talent. Comment ne pas tomber sous le charme de leurs voix (grave et sensuelle pour Dorothée, plus claire pour Aurélia) ? Comment ne pas se laisser entraîner par les compositions efficaces du groupe ? Comment ne pas se laisser prendre par la subtilité de leur musique ? Pour les fans, Hopper aura la bonne idée de dévoiler quelques inédits, histoire de nous donner un avant-goût du prochain album. C’est sous les applaudissements très enthousiastes et très fournis que le groupe quittera la scène.

Après le changement de scène, c’est au tour de Biffy Clyro de monter sur le plateau. Les fans sont là, et ils les accueillent comme il se doit. Dès l’intro du premier morceau, les cris fusent dans la salle, des têtes se mettent à apparaître au dessus de la foule. Ca saute dans tous les sens, ça slame pas mal, aussi. Des titres efficaces, aux guitares rondes et pleines d’énergie. Les morceaux sont pour la plupart mélodiques, même si des distorsions viennent rendre la musique plus dure. C’est efficace, certes, mais ça manque tout de même de rupture dans le rythme, de subtilité. Au bout de quelques titres on a l’impression d’en avoir fait le tour. Qu’à cela ne tienne, les membres de Hopper sont venus dans la salle discuter avec leurs connaissances autour d’une petite mousse. Finalement, la fin du concert se passera dans une ambiance très chaleureuse.

A voir également :

http://www.biffyclyro.com/

http://wearehopper.free.fr/

?>