.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Syd Matters

1ère partie :

Le : 26-08-2003

Lieu : Paris, House Of Live

compte rendu proposé par Juliet et publié le 01-01-2004

Après avoir découvert Syd Matters dans le CQFD des Inrocks, puis loes avoir admirer sur la scène de la Route Du Rock, impossible de résister à la tentation de les revoir.

L’histoire se passé dans un bar/resto déjà bien bien rempli à notre arrivée. Tout au fond, une scène, pas encore vivante mais déjà toute belle, décorée à la JM Tixier, designer de la pochette, et autour, tout le monde s’y presse. Quelques chaises traînent par-ci par-là…mais quelle drôle d’idée on a eu de croire qu’un concert de Syd Matters pouvait s’écouter assis ?

C’est autour de 22h30 que l’esprit du projet monte sur scène avec son joujou acoustique. « Joujou » tant il lui semble naturel d’avoir cet objet dans les bras, on dirait plus une évidence, un plaisir…Après quelques morceaux acoustiques, donc, qui ont réussit à envelopper l’assemblée (environ 20 personnes) dans un nuage de douceur, la scène se trouve investie par ses quatre musiciens (Rémi, Jean-Yves, Clément et Mathieu), et l’on est tout de suite prévenu que le set sera musclé ! C’est là que la chaise sur laquelle on est posé dérange…Mais on est coincé et on ne peut que taper du pied, secouer la tête et applaudir le plus fort possible.

Si la qualité du son était médiocre (on ne peut pas trop en demander aux bars), la présence des musiciens, pourtant très jeune recrue (elle date de cette année), est remarquable. Ils s’entendent tous les cinq très bien et n’hésitent pas à improviser sur la fin de « Stone man » par exemple. La joie d’être là est transmise et décuplée entre la scène et le public, et à peine ont-ils posé leurs instruments que le rappel, oblige, les regagne. Le déjà ‘tubesque’ « Black&White Eyes » est réclamé, entouré de deux autres morceaux.

A voir également :

http://www.sydmatters.com

?>