.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

La Route du Rock 2017 journée 2 - partie 2

1ère partie :

Le : 19-08-2017

Lieu : Fort Saint Père

compte rendu proposé par Fabien et publié le 29-05-2018

Il y a de la fébrilité dans l’air. Il faut dire que ce n’est pas n’importe qui qui va investir la plus grande scène de la Route du Rock. L’un des groupes les plus emblématique des années 80-90 est sur le retour et personne n’avait spécialement parié pour un éventuel come-back. Personne n’est sans savoir que les relations entre les frères Reid ont été plus que houleuses faisant passer les frangins Gallagher pour de doux branleurs. A l’annonce de la reformation on pouvait craindre le pire. Est-ce que celle-ci allait tenir ? Est-ce qu’on aurait le droit aux habituelles désillusions ? Mais bon c’était dans l’air du temps. Les groupes de cette génération et de cette frange (la shoeagaze) reviennent d’entre les morts (Lush, Ride et autres Slowdive). Et là ce n’est pas un groupe obscur qui renaît, c’est The Jesus and Mary Chain ! On pouvait s’attendre à tout avec eux à part que cela se passe bien. Et malgré nos craintes (ou nos attentes sachant que certains s’attendaient vraiment à ce que les frères Reid se mettent dessus) le concert s’est passé sans un accroc. Jim et William Reid se tenant tous deux à distance, le groupe jouera d’une traite ses titres les plus emblématiques ainsi que quelques nouveautés. Dire que les britanniques sont heureux sur scène est un grand mot, ils n’ont jamais été de grands souriants mais, ils jouent et ne font pas illusion. Si la nostalgie est de mise, on apprécie vraiment ce retour qui se révèle être l’une des bonnes surprises de ces derniers mois. The Jesus and Mary Chain ne sont pas pour faire de la figuration et ils le font savoir.

The Jesus and Mary Chain (1)

The Jesus and Mary Chain (2)

The Jesus and Mary Chain (3)

The Jesus and Mary Chain (4)

The Jesus and Mary Chain (5)

The Jesus and Mary Chain (6)

The Jesus and Mary Chain (7)

Eux non plus ne sont pas là pour faire de la figuration. Sur la scène des Remparts, The Black Lips vient remettre un gros coup de chaud sur la fraîcheur malouine. Les américains sont l’un des groupes de garage les plus réputés du moment et en les voyant sur scène on comprend vite pourquoi. Visiblement énervés (mais dans le bon sens du terme), The Black Lips nous offre une vraie leçon de rock’n’roll où tout semble bordélique et parfaitement maîtrisé en même temps. Un bordel qui se vit tout autant dans la foule qui se prête magnifiquement au jeu. The Black Lips ne se sent vraiment bien que quand son public est au diapason et ce soir-là les auteurs de Family Tree ne se font pas trop prier pour enflammer la Route du Rock. Si les performances du groupe sont aléatoires, celle de ce soir est à mettre dans le haut du panier. Du grand Black Lips, teigneux, virevoltant et hors contrôle. Il n’y a que comme cela que l’on peut les apprécier.

The Black Lips (1)

The Black Lips (2)

The Black Lips (3)

The Black Lips (4)

The Black Lips (5)

The Black Lips (6)

Là encore, on change de registre avec Future Islands qui, grâce à un passage télé improbable (le Late Show de David Letterman), est devenu l’un des gros groupes de pop de ces dernières années. Et même si le dernier album n’est pas à la hauteur de ses prédécesseurs (The Far Field), l’énergie et l’émotion développée par Sam Herring sur scène reste tout bonnement incroyable. Et personne ne s’y trompe. Future Islands fait le plein et les anciens morceaux tout comme les nouveaux font mouches. Sam Herring se donne sans compter, avec cette émotion palpable qui parfois semble le submerger. C’est un véritable partage qui se passe devant nos yeux. On les disait fatigués mais force est de constater qu’ils sont encore capables de donner le meilleur d’eux-mêmes tout en montrant qu’ils n’ont pas pris la grosse tête. Clairement, il ne fallait pas les manquer pour tout fan de pop qui se respecte. Même si le chant de Sam Herring est parfois approximatif, il est sans commune mesure avec toute l’énergie qu’il développe. Il reste un chanteur atypique dans tous les sens du terme et on reste ébahi par sa performance. A chaque fois on se partage entre l’hilarité et la simple admiration. De la joie et du respect, voilà donc ce qu’inspire Future Islands qui mérite grandement le succès qui est aujourd’hui le sien.

Future Islands (1)

Future Islands (2)

Future Islands (3)

Future Islands (4)

Future Islands (5)

Future Islands (6)

Future Islands (7)

Future Islands (8)

Future Islands (9)

Crédits Photos : Fabien Pondard

A voir également :

http://www.laroutedurock.com/

?>