.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

La Route du Rock 2017 journée 1-partie 1

1ère partie :

Le : 18-08-2017

Lieu : Fort Saint Père

compte rendu proposé par Fabien et publié le 08-09-2017

Je me mords les doigts. Oui, parce que j'en suis encore à me demander pourquoi je n'avais pas fait La Route du Rock avant. Il aura fallu attendre la vingt-septième édition pour que j'y mette les pieds. Il n'y a pas vraiment d'excuses. Si ce n'est que chaque année je me dis que je vais y aller et chaque année je renonce au dernier moment. Et pourtant. Une programmation des plus alléchantes, une facilité d'accès (enfin, en ce qui me concerne), un festival à taille humain, un cadre sympathique et l'occasion de revoir quelques têtes connues. En tout cas, c'était une édition à ne pas louper puisque l'affiche est peut-être l'une des meilleures que le festival malouin ait eu à proposer jusqu'ici. Oublié (peut-être pas pour tout le monde) les déboires d'antan, l'édition 2017 promettait, en tout cas sur le papier, d'être des plus mémorables.

Arrivant de Nantes, il nous aura fallu moins de deux heures pour arriver sur le site. Pensant qu'en cette période estivale nous aurions perdu du temps sur la route nous en profitons pour retirer nos bracelets, mettre des sous sur notre cashless (et notez bien qu'à cet instant nous n'avons pas mesuré l'importance de notre geste), visiter l'endroit et poser nos valises chez la personne qui nous aimablement accueilli dans sa maisonnée. On fait tout de même l'impasse sur la soirée d'ouverture qui propose des concerts d'Alex Cameron, Andy Shauf et Allah Las. Ayant vu les deux premiers au This Is Not A Love Song Festival et n'ayant pas d'affinités particulières avec les derniers, c'est sans regrets qu'on décide d'aller se goinfrer dans la vieille ville de Saint Malo.

De fait, les choses sérieuses commencent pour nous le vendredi sur la scène des remparts avec Froth qui est assurément l'une des figure du renouveau du shœgaze et n'auraient certainement pas démérité si ils avaient officié pendant l'âge d'or du genre (c'est à dire celui où les Slowdive, Ride, Pale Saints et autres Lush étaient jeunes et fringants). Après, il faut dire ce qui est, le charisme des américains est proche de zéro. Le groupe sont concentrés et ont un côté quelque peu autiste mais, fort heureusement, les morceaux du groupe nous sauvent d'une possible léthargie. Ainsi, le concert de Froth se déguste comme un bon apéritif, histoire de se mettre en jambe et de réveiller nos tympans qui en avaient bien besoin. On ne risque pas la crise cardiaque ou le mouvement de foule avec Froth. Leur musique ne s'y prête vraiment pas. C'est le genre de groupe qui s'écoute plus qu'il ne se regarde mais pour démarrer La Route du Rock 2017, le choix reste judicieux.

DSC_5297

DSC_5304

DSC_5322

DSC_6804

DSC_6811

DSC_6838

DSC_6844

DSC_6852

Foxygen, qui leur emboîtent le pas sur la Scène du Fort est nettement plus extravagant. Il faut dire que le groupe a plus de vécu derrière lui et qu'il a un côté nettement plus chaleureux. La faute à un Sam France qui sait faire le show et qui a une attitude de rock star décadente qui fait plaisir à voir. Maquillé, visage parsemé de paillette, lunette en forme de cœur, accoutrement à la Huggy les bons tuyaux, le chanteur multiplie les poses, les attitudes et les déhanchements suggestifs. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire tout est sous contrôle (sauf peut-être un problème de micro quand une choriste arrive de nulle part en plein concert pour quelques morceaux). Sam France est peut-être fou mais il sait ce qu'il fait, comme il sait comment s'attirer l'adhésion du public. De toute façon, nombreux étaient ceux qui étaient conquis d'avance. Foxygen n'a pas déçu.

Foxygen (1)

Foxygen (2)

Foxygen (3)

Foxygen (4)

Foxygen (5)

Foxygen (6)

Foxygen (7)

Foxygen (8)

Foxygen (9)

Foxygen (10)

Foxygen (11)

L'avantage à la Route du Rock c'est que les concerts ne s'enchaînent pas forcément. Avant celui de PJ Harvey on a un peu de temps devant nous pour faire le tour du site, voir le merchandising avec des produits de choix (livres, disques, t-shirts etc...) mais on voit aussi les files grossir au niveau des différents points cashless. Cela aura été un des gros points noirs de ce vendredi soir. Apparemment, un souci technique aurait empêché la fluidité des passages en caisse. Un souci qui aura été réglé les soirs suivants et fort heureusement, sinon cela aurait été l'apocalypse. En tout cas, on se dit qu'on avait bien fait de charger notre cashless avant l'ouverture du site. Quand on pense que certains ont du assister au concert de PJ Harvey depuis les files d'attentes. Bisous et marshmallow pour ceux qui ont souffert dans les files.

PJ Harvey donc. Qu'on a failli ne pas pouvoir prendre en photo. Finalement, à la dernière minute la dame a changé d'avis mais avec quelques restrictions qu'on gardera pour nous parce que ce n'est guère intéressant dans le fonds. Ce qui l'est c'est bien la performance de la chanteuse qui se voit accompagnée par le fidèle John Parish et de l'ex Bad Seeds Mick Harvey. Comme on pouvait s'y attendre, la théâtralité est au rendez-vous mais le charisme de PJ Harvey et sa voix impressionne comme jamais. Telle une grande prêtresse, PJ Harvey prend son temps pour se mouvoir sur scène et ses gestes sont lents et évocateurs. Si le concert semble assez solennel il n'en demeure pas moins d'une beauté et d'une classe qu'il est difficile de prendre en défaut. Ce soir là, PJ Harvey est inattaquable et bien entouré par des musiciens parfaitement rodés. Il n'en fallait pas moins pour considérer ce concert comme un moment magique. Sans arrogance, le ton juste, adressant des sourires et remerciant le public plus qu'il n'en faut, PJ harvey enchaîne avec grâce les morceaux récents et plus anciens, ces derniers ayant peut-être plus de succès que les autres. Même si les mauvaises langues diront que ce passage à La Route du Rock aura été au millimètre près le même que celui qu'elle fera à Rock en Seine, on ne boude pas notre plaisir. Que du bonheur.

PJ Harvey (1)

PJ Harvey (2)

PJ Harvey (3)

PJ Harvey (4)

PJ Harvey (5)

PJ Harvey (6)

PJ Harvey (7)

PJ Harvey (8)

PJ Harvey (9)

PJ Harvey (10)

PJ Harvey (11)

On nous accorde 45 minutes pour nous remettre de nos émotions. Et il valait mieux, sinon les malheureux Car Seat Headrest auraient fait pâle figure à côté. Pour autant, personne n'est dupe, Car Seat Headrest n'a pas et n'aura jamais le même type d'aura. Ce n'est pas faute d'avoir dans son répertoire de véritables pépites mélodiques, d'avoir un guitariste qui se démène pour quatre ou de faire un concert aux petits oignons. Car Seat Headrest fait presque office d'intermède en attendant la furie scénique qui va suivre. Ils en sont sans doute conscient mais la formation ne fait pas de concert au rabais et joue sa carte comme si de rien n'était. Efficace donc.

Car Seat Headrest (1)

Car Seat Headrest (2)

Car Seat Headrest (3)

Car Seat Headrest (4)

Car Seat Headrest (5)

Car Seat Headrest (6)

Car Seat Headrest (7)

Car Seat Headrest (8)

Car Seat Headrest (9)

Crédits Photos : Fabien Pondard

A voir également :

http://www.laroutedurock.com/

?>