.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Hellfest 2016 journée 1 - partie 11

1ère partie :

Le : 17-06-2016

Lieu : Clisson

compte rendu proposé par Fabien et publié le 17-05-2017

C'est la dernière ligne droite de cette première journée et c'est avec Testament qu'on la passe. Testament qui doit faire face à la rude concurrence de Rammstein qui joue au même moment. Autant dire qu'au niveau des Mainstage il est particulièrement difficile de circuler. Quoi qu'il en soit l'Altar accueille un groupe qu'on ne présente plus vraiment mais qui n'a clairement pas les mêmes moyens que les méga-stars allemandes. Peu importe, le décorum ne fait pas tout. Si le son laisse parfois à désirer (trop de disparités), les américains passent outre et font ce qu'on attends d'eux : du lourd, du solide, du furieux. La réputation de Testament n'est donc pas usurpé. Dommage cependant que ces problèmes de sons n'ont pu être totalement réglés, ce qui a quelque peu gâché l'événement. Le groupe, sans être en roue libre, fera de son mieux pour compenser cet aléa. Et heureusement qu'ils sont plus qu'expérimentés. Testament imposera sa poigne et se montrera digne d'être l'un des meilleurs représentant du thrash actuel. Un troisième passage au Hellfest (après 2008 et 2013) qui laissera manifestement des traces.

Si la fatigue se fait lourdement sentir, voir Abbath pour clôturer la journée, c'est quand même une idée qui n'est pas aussi mauvaise. Enfin, c'est ce que l'on croit. Parce que force est de constater que ce n'est pas du grand Abbath auquel nous assistons. Si l'entrée en scène prête à sourire (une entrée au flambeau du pauvre et cracheur de feu d'occasion), l'ex-Immortal ne donne pas l'impression d'être au meilleur de sa forme. Outre les pépins techniques (ce qui est fort gênant quand ça arrive en plein concert), Abbath semble en roue libre en donnant le minimum syndical. Idem pour les musiciens qui sans être au ras des pâquerettes font justes ce qu'il faut sans outrance particulière. C'est bien la frustration qui nous gagne pendant ce set et on aurait préféré ne pas finir la soirée sur ce genre de note. On n'est pas habitué...

Crédits Photos : Romain Ballez

A voir également :

http://www.hellfest.fr/

?>