.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Fool's Gold, Dunkerque

1ère partie :

Le : 30-04-2015

Lieu : Nantes, Stereolux

compte rendu proposé par Fabien et publié le 05-05-2015

Dans un concert, il arrive parfois que les premières parties n'ont pas grand chose à voir avec la tête d'affiche. C'est un peu incongru et cela peut être particulièrement inconfortable pour ceux qui sont censés ouvrir le bal. Surtout quand la dîtes tête d'affiche à un public turbulent. Fort heureusement, Fool's Gold est un groupe composé de gens tout à fait sympathiques et les gens qui les suivent le sont tout autant. Et il valait mieux parce que le groupe nantais Dunkerque (pourquoi Dunkerque, allez savoir...) n'est pas dans le même sillage que les américains. Mais alors pas du tout. Si Dunkerque est dans une pop légère, décontractée et très britannique (entre Saint-Etienne et les productions de feu le label Sarah Records), Fool's Gold est dans un tout autre registre qui lorgne clairement vers des racines plus africaines et plus dansantes. C'est donc bien une soirée de contraste qui nous est proposé au Stereolux.

A la charge donc de Dunkerque d'essuyer les plâtres et de faire bonne figure. Le problème c'est que le trio n'a pas beaucoup de concerts derrière lui et cela s'est un peu vu. Un peu de timidité, de nervosité et de peur de mal faire transpiraient de leur performance. Fort heureusement, le groupe a évité les approximations et peut-être que la salle Micro du Stereolux était un peu grande pour eux. Leur musique sied plus à des ambiances plus intimistes et aurait sans doute été plus à son avantage dans un environnement plus resserré où la proximité avec le public aurait sans doute mieux fonctionné. Et pourtant, Dunkerque aura eu un public somme toute assez nombreux, qui ne se détournera pas et qui assistera avec une certaine affection à un set probablement un peu trop sage. Dunkerque est en rodage et se doit de gagner en assurance. Leur premier album étant sorti peu de temps auparavant(Cabriolet chez le label Microcultures) et ayant reçu pas mal d'éloges devrait leur donner la confiance qu'il leur manque encore un peu sur scène. Cela viendra, personne n'en doute.

Quant à Fool's Gold, on a vu débarqué sur scène un quatuor plutôt à l'aise dans ses baskets bien que son chanteur, m'as t-on dit, était quelque peu malade. Quoiqu'il en soit, il n'aura pas fallu longtemps pour que Fool's Gold avec son afro-pop chaloupée se mette la salle dans la poche. Prenant quand même le temps de plaisanter avec le public entre deux morceaux, le groupe jouera peu de titres mais ceux-ci auront eu le droit à un traitement particulier. Contrairement aux versions albums, les morceaux sont largement rallongés en live montrant par la même occasion que Fool's Gold est un groupe plutôt taillé pour la scène. En tout cas leur musique s'y prête parfaitement et leur jovialité n'en est que plus rafraîchissante. En soi, Fool's Gold nous a sorti un concert imparable et malgré les deux rappels, celui-ci nous aura paru trop court. Ils auraient pu nous emmener jusqu'au bout de la nuit que cela n'aurait pas fait tellement de différence. Alors oui, il y avait sans doute une classe d'écart entre les deux groupes de ce soir mais là où les premiers peuvent encore progresser (et on pense qu'ils en ont la capacité), les seconds nous auront montré leur meilleur visage.

Crédits Photos : Fabien Pondard

A voir également :

http://www.dunkerquemusic.com/

http://foolsgoldla.com/

?>