.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Hellfest - Bilan

1ère partie :

Le : 23-06-2013

Lieu : Clisson

compte rendu proposé par Fabien et publié le 23-03-2014

102 000. C'est le nombre d'entrées qui a été réalisé pour cette édition 2013 avec un pic à 40 000 le samedi. 40 000... On n'avait sans doute jamais vu ça et cela s'est ressenti dans la manière de pouvoir se déplacer. A croire que le site était encore un peu trop petit. A croire également qu'il y a encore un potentiel de progression pour le Hellfest. En fait, tout le monde le sait. L'orga du Hellfest comme comme n'importe qui d'autres qu'ils soient pro ou anti (ils sont de moins en moins nombreux soit dit en passant, en tout cas moins audibles). Mais là n'est pas le plus important pour ce festival qui est certes devenu une grosse machine mais qui n'est pas devenu sans âme. Une âme ouverte qui va jusqu'à pousser le vice à programmer des groupes à tendances électroniques comme Atari Teenage Riot et Punish Yourself sans que personne n'y trouve à redire. Ces deux groupes ont même été parmi les grands moments de ce week end. Le Hellfest prouve une fois de plus qu'il peut avoir une programmation riche et exigeante tout en étant une grande fête populaire. Ce n'est quand même pas donné à tout le monde. Certes, d'autres festivals ont une affiche tout aussi pointue mai ils n'ont pas forcément ce même côté festif.

Même si il y a toujours des points à améliorer et qu'il y aura toujours des choses à redire côté organisationnel ce n'est sans doute rien par rapport à la qualité globale de ce qui nous a été proposé sur scène. Avec peu de déceptions, cette édition 2013 a été globalement bonne avec ses surprises, ses retournements de situation, son lot d'émotion, ses coups de fatigue, sa bonhomie et sûrement plein d'autres choses. Le Hellfest n'est pourtant pas en roue libre bien qu'il sait que sa notoriété est faite. Chaque édition est une remise en question et c'est sans doute pour cela qu'il est l'un des mieux organisé en France.

Il serait sans doute trop long d'énumérer les bons moments de cette édition. Quelles que furent les scènes, nous avons eu le droit à de bonnes prestations. En tout cas sur ce que nous avons pu voir. Sur les 159 concerts nous en auront vu 80. Sur ces 80 concerts nous auront sélectionné 432 photos. Nous aurons eu que peu de moments de répit mais cela valait le coup. Le seul défaut est sans doute de voir souvent un peu les mêmes têtes revenir année après année mais il apparaît difficile de faire autrement quand on propose autant de groupes. Et, franchement, il n'est en rien déplaisant de voir plusieurs fois des groupes comme Converge, Red Fang, Down ou Neurosis...

Donc oui, le Hellfest est bien une fête populaire dont l'intérêt va certainement au-delà de la simple qualité de la programmation. On y va parce que c'est l'un des endroits où ceux qui apprécient les musiques dîtes extrêmes peuvent se mouvoir et s'exprimer sans entraves. Alors que tous les gros festivals tendent à présent à se ressembler les uns les autres, celui-ci cultive sa singularité tout en donnant une impulsion à d'autres événements du même type (comme croire qu'un festival comme le Motocultor, qui lui aussi est en train de grandir, ne profite pas du mouvement ? ).

En tout cas, on se donne rendez vous pour 2014 pour une édition qui s'annonce encore des plus riches.

A voir également :

http://www.hellfest.fr/

?>