.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Melody's Echo Chamber

1ère partie : Motorama

Le : 20-02-2013

Lieu : Nantes, Stereolux

compte rendu proposé par Fabien et publié le 13-03-2013

Disons le tout de suite. Ce soir là à la salle Micro de Stereolux nous avons assisté à deux très bons concerts. Pas forcément de ceux dont on se souviendra toute sa vie mais de ceux dont on ressort des plus content.

En gros, on n'attendait pas grand chose de Motorama et de Melody's Echo Chamber en live même si on a beaucoup d'affection pour ce qu'ils ont fait sur disque. En tout cas, la salle s'est vite remplie, bien plus qu'on aurait pu le croire. Clairement, les gens sont principalement et logiquement venus pour Melody's Echo Chamber. Mais c'est bien Motorama qui va ouvrir la soirée et avec à l'esprit qu'ils n'avaient pas grand chose à perdre. Alors, les russes sont montés sur scène avec la plus grande décontraction et se sont mis à l'ouvrage avec leur post-punk efficace et pointilleux.

Et là ce fut une belle surprise car Motarama s'est largement prêté au jeu et sans chichi ils ont enchaînés leurs morceaux sans qu'il y ait à déplorer d'écarts de conduite. Agréable de bout en bout, Motorama a su séduire, prouvant que les bons retours qu'on avait eu de leur dernier album (Calendar) n'étaient pas usurpés. Leur set nous paru alors bien court, quoique dans la norme habituelle. Ils ont fait le métier, sans audace particulière mais avec efficacité. Sobre, net, précis, les morceaux de Motorama ont été très bien mises en valeur ici. On regrette simplement qu'ils n'aient pas pris un peu plus de risque. La prochaine fois peut-être.

Melody's Echo Chamber prend alors place sur scène, sans chichis là aussi, presque timidement. Melody Prochet prend les choses en main très simplement et n'est pas de celles qui vont jouer les divas intouchables. Elle débute inévitablement par I Follow You et on comprend tout de suite que le charme agit instantanément. Le reste se vit presque comme dans un rêve mais pas trop. Notre chanteuse en chef fait en sorte après chaque chanson d'avoir un petit mot pour le public afin que l'on redescende un peu sur terre. Parce que, oui, trop d'émotions tue l'émotion.

Pour autant, on voit que la jeune femme, épaulée magistralement par ses musiciens, maîtrise largement son sujet. Et plus on avancera dans le concert, plus on montera en intensité. La pop néo-psychédélique de Melody's Echo Chamber tourne alors à plein régime et tout le monde en reste baba. Si nous étions tous ravis, il en était de même de Melody Prochet qui s'étonna devant nous de voir autant de monde. La capacité de la Micro étant de 400 personnes, on peut largement estimer que ce chiffre a été atteint ou pas loin. La satisfaction était donc de tous les côtés et cela faisait plaisir à voir. Le seul petit bémol c'est la blessure d'un des guitariste qui s'est fait mal en sortant de la scène à la fin du concert. Melody Prochet est même revenue dire un mot pour demander si personne n'avait de quoi le soigner. Heureusement, il n'y avait rien de grave apparemment. Malgré ce petit incident, c'est un peu des rêves plein la tête que l'on est ressorti du Stereolux.

Crédits Photos : Fabien Pondard & Diane Sagnier (couverture)

A voir également :

http://www.wearemotorama.com/

http://melosechochamber.tumblr.com/

?>