.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Nightwish

1ère partie : Battle Beast + Eklipse

Le : 18-04-2012

Lieu : Nantes, Zénith

compte rendu proposé par Sébastien et publié le 23-04-2012

Après un album concept nommé Imaginaerum sorti le 5 décembre 2011 en France, Nightwish se lance dans une tournée mondiale qui fera 3 arrêt en France : Paris, Nantes et Lyon. C'est pour ma part au Zénith de Nantes que j'ai pu découvrir nos amis Finlandais devant un public qui attendait cela de pieds ferme.

Et ce soir le premier groupe à monter sur scène sont les jeunes Allemandes d'EKLIPSE. Quatuor exclusivement féminin (3 violons et un violoncelle) et uniquement instrumental, ces jeunes demoiselles au look très étudié et qui n'a pas laissé indifférente la gente masculine présente ce soir là, revisitent en version classique des titres archis connus comme "Cry Me a River" de Justin Timberlake, "In the End" de Linkin Park, "Paparazzi" de Lady Gaga ou encore "Clocks" de Coldplay. Et la recette qu'elles nous servent fonctionne, en tout cas ce soir là le public adhère et le leur rend bien.

Second groupe à venir chauffer la salle : Battle Beast, du heavy métal porter par la puissante voix de la chanteuse Nitte Valo. Un son old school qui fait du bien aux oreilles, très punchy les compositions efficaces emmène la fosse et tout le monde est ravi. L'énergie dépensée par le groupe fait plaisir à voir, ils sont heureux d'être là et ça se sent!! Pari réussi pour ce groupe qui a surement un bel avenir devant lui.

Entracte de 20 minutes, et la dizaine de photographes accrédités que nous sommes trépignent déjà d'impatience. Derrière les crash barrières on attend sagement notre moment pour pouvoir shooter, ce soir la consigne est restrictive et simple : photos sur les morceaux 2 et 3 seulement! Autant dire qu'il va pas falloir se louper.

Enfin c'est le grand moment les lumières s'éteignent et c'est un immense rideau composé de grandes bandes de tissu blanc (comparable à du papier toilette!!! c'est vraiment l'impression que l'on a en tous cas !) et c'est "Taikatalvi" chanté par Marco qui apparait en ombre chinoise vouté sur son rocking chair se balançant doucement. Une intro nigthwhishienne comme il faut, bienvenue dans le monde romantico gothique des finlandais.

Marco envoi valser la chaise en backstage et le rideau tombe enfin et la première chanson peut débuter et cela sera "Storytime" titre emblème d'Imagenaerium. Les bras se lèvent et les premiers rangs se retrouve bien tassés contre la barrière de sécurité.

Fin du morceau, tous a vos appareils,la sécurité nous laisse passer pour qu'ont prennent place et cela sera sur "Wish I Had an Angel" et "Amaranth" que les photos se feront. Ca passe vite !!! Deux morceaux énormes bien que concentré sur mon boitier je profite un maximum du spectacle qui nous est offert en ce début de show. Une fois fini de shooter je peut assister au concert comme tout le monde. "Scaretale", "The siren" suivent et les effets pyrotechniques avec, bien étudiés ils sont utilisés avec justesse et en rythme s'il vous plait!

Puis "Slow,love,slow" morceau bien plus calme qui permet à la voix d'Anette de se faire plus chaude et suave. Puis ca repart avec "I want my tears back", et l'arrivé sur scène de Troy Donockley qui donnera aux morceaux suivants un coté celtic fort sympathique.

On enchaine avec "The crowl, the howl and the dove", "The islander" sur lequel Marco demande à tout le monde d'allumer briquet et écran de téléphone (super rendu ca brille vraiment de partout), et un "Nemo" accoustique très réussi. Puis c'est l'instrumental "Last of the Wilds" qui vient ravir le public du Zénith. Savant dosage de titres plus calmes et d'autres plus heavy la playlist nous entraine maintenant avec les puissants "Planet Hell" et "Ghost River" et le génial "Dead to the world".

Et l'irlande s'invite a nouveau avec Troy et une reprise de Gary Moore "Over the hills and far away". La fin du concert arrive mais Nightwish revient pour trois derniers morceaux et pas des moindres un "Finlandia" d'anthologie, "Song of myself" et la toute dernière qui porte bien son nom "Last ride of the day" accompagnée de feux d'artifices et flammes qui bondissent de partout.

Le public est aux anges et fait une standing ovation au groupe. Plus qu'un fabuleux concert c'est un magnifique spectacle que Nightwish nous a livré ce soir et ceux qui étaient présents s'en souviendrons certainement longtemps.

Plus de photos par ICI.

Crédits Photos : Seb Photos

A voir également :

http://nightwish.com/en/

?>