.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Sziget Festival (8-9) 10-15 Aout 2011 - Partie 2

1ère partie :

Le : 10-08-2011

Lieu : Budapest

compte rendu proposé par Léa et publié le 19-04-2012

mercredi 10 aout

15h

On est mercredi et le festival commence vraiment. Devant moi 10 personnes jouent à la corde à sauter, derrière moi un stand de dreadlocks et un autre de massage thai, autour de moi du gros son afro-reggae.. Je découvre la reggae stage et le world village en passant 30 minutes à suivre une choré de danse africaine géante avec un rasta man malien super cool, je suis complètement déchainée et j'ai bu la moitié de ma vodka orange. Les Hurlements d'Léo répètent sur la world stage à côté.

16h36

Au reggae village des musiciens jouent du digeridoo et de la guimbarde comme des oufs. Le son est hyper prenant tout le monde hallucine. Choix du soir : Ojos de Brujo ? Afrocubism (ou les origines de Buena Vista Social Club) ? Pulp ? Interpol ?! Au moins l'after est déjà planifié, ce sera Richie Hawtin à la Burn Party Arena jusqu'à l'aube.

17h

Décollage pour le concert de La Brass Banda avec un groupe de hollandais. Jump ! jump ! jump ! jump ! Très belle surprise, le groupe est vraiment bien, belle formation de musiciens avec plein de cuivres, et ils chauffent bien la foule. On saute dans tous les sens une demi heure avant de partir voir Flogging Molly et on arrive juste pour la fin…

17h59

Ma mission est de rejoindre Tom qui fait des photos à la tente Meduzza (la tente magique: électro du matin au soir et du soir au matin). Je passe devant Rise Against à la main stage. Ya de l'ambiance roooock !! Raaah c'est bon !!! Je reste un peu dans la foule à profiter de ce très bon concert et je m'en vais vers d'autres horizons. Je cherche des toilettes mais à la place je me retrouve dans un bal hongrois traditionnel. Zut alors... Je marche longtemps. Là je suis paumée dans les bois. Vraiment. Je tombe sur le car de The Bloody Beetroots, ah oui c'est vrai ils jouent ce soir eux aussi…

18h12

J'erre dans une zone de l'île que je ne connais pas. Un mec est en train de se faire frotter le dos par une jolie fille sous une douche "Axe" et une dizaine attendent le même sort. J'ai mal aux pieds mais je m'émerveille. Deux belles nanas les seins siliconés à l'air passent devant moi habillées en "Axe" aussi. Je croise un groupe de percussionistes en orange et noir qui me font danser partout, et plus tard je tombe sur un cours de je sais pas quoi devant le chapiteau rouge. Une cinquantaine de personnes dansent en rythme, je me joins à eux. Ah, en fait c'est un cours de zumba !

Après maintes péripéties Je finis par trouver Thomas à Meduzza qui a passé une partie de son aprèm à prendre des photos des Hurlments d'Léo, un groupe que j'ai eu plusieurs fois l'occasion de voir en France. On va se balader entre des tentes et on prend l'apéro avec un groupe d'allemandes et leur pote l'éléphant. Elles n'ont pas aimé le concert de Prince, elles s'attendaient à mieux…

20h04

Mais où est passée ma carte bleue ???

20h43

on se retrouve je sais pas comment devant le show de Empire of the Sun. Les photos parlent d'elles-mêmes. Le son est super planant, prenant, le spectacle "théâtre japonais" est vraiment impressionnant.. ça calme.

20h53

Sous le chapiteau rouge ya du Paul Kalkbrenner..On essaie de danser sur a scène mais on se fait virer constamment par les flics Hongrois…

21h30

Non rien, c'était juste pour vérifier que j'étais toujours capable d'écrire.

22h43

On passe pas loin du concert de Pulp. C'est l'heure de me camoufler sous mon masque bleu.. On cherche notre chemin car en fait la nuit on ne se repère pas encore bien sur l'île.. En plus de tous les groupes que j'ai cité plus haut, je me rappelle que ce soir il y a aussi Motorhead à la Rock-Metal stage. Ce festival est dingue.

00h53

On arrive à la Burn Party Arena et BIM !! Grosse perche devant le son.. les gens sont déchainés, Thomas capture quelques souvenirs.. il monte sur la scène prendre des photos mais se fait vite éjecter.

3h11

Je suis en transe devant Richie Hawtin et ça s'passe toujours très bien. Les deux DJs d'avant ne sont rien comparés aux basses que Richie m'envoie dans le ventre

7h

Bière et pizza au QG. Je réalise qu'on est restés exactement 4h30 dans le son sans bouger d'un centimètre…

Crédits Photos : Thomas Langouet

A voir également :

http://www.szigetfestival.fr/

?>