.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Fatals Picards, Les

1ère partie :

Le : 03-10-2009

Lieu : Savigny Le Temple, L'Empreinte

compte rendu proposé par Jean-Philip et publié le 10-11-2009

Entrés en scène à 20h30, soit une demi-heure plus tard que l’horaire prévu, le concert est prévu pour durer trois heures. Fini aux alentours de minuit, le contrat est rempli pour un concert qui a tenu toutes ses promesses.

Arrivé sur scène, Paul, chanteur du groupe, nous annonce que des guests viendront participer à cette carte blanche du groupe à l’Empreinte qui les a accueilli tous les ans depuis 2006. Après cette annonce, le show débute par C’est l’histoire d’une meuf, Commandante, Amélie Poulain et Le Combat Ordinaire. Ces quatre premiers titres démarrent le concert sur de très bonnes bases et le public chante d’ores et déjà toutes les chansons avec le groupe. Meublant les intermèdes par de petites touches d’humour, les Fatals Picards nous montrent qu’ils ne sont pas du genre à se prendre la tête.

Après ces quatre premiers titres arrive le premier guest, Y, qui vient accompagner les Fatals sur le titre Ma Baraque Aux Bahamas. Djumbe Man est le titre suivant et met une ambiance de folie dans toute la salle pour ce concert complet.

Acteur dans Plus Belle La Vie, Julien Bravo, est le second guest de ce show. Il vient nous chanter quelques chansons de sa création dont une très originale au sujet d’une lettre de motivation. Un artiste à suivre…

Titre très contre-versé, Le Jour De La Mort De Johnny, poursuit le concert. Puis, c’est au tour de Billy, guitariste, de nous gratifier en solo d’un titre de Renaud, Rouge Gorge, puis, venant le rejoindre sur scène, Jean-Marc, batteur, chante deux chansons de Brassens et nous montre qu’il sait faire autre chose que taper sur des fûts ! Trois titres plus tard avec le groupe au complet, c’est au tour de Jonathan Bénisty de venir rejoindre les Fatals sur scène. Ancien membre de la formation durant les années 2006 et 2007, celui-ci interprétera quelques titres avant de rester sur scène pour trois reprises : Argent Trop Cher de Téléphone, Comme Elle Vient de Noir Désir et Highway To Hell de AC/DC.

Célèbre animateur de radio, DomKiris prend le relais pour nous chanter quelques chansons à la guitare et à l’harmonica accompagné par sa chanteuse.

Les Fatals reviennent ensuite sur scène, notamment pour nous interpréter Les Princes Du Parc, et ils sont suivis par la Sex Bomb. Se définissant comme le croisement génétique entre les Robins des Bois et Iron Maiden, le show est déjanté comme on pouvait l’attendre. Enchaînant pogo, slam et autres folies, la Sex Bomb ne se prend pas au sérieux pour notre plaisir.

Après avoir conclu leur set par le titre Bernard Lavilliers, les Fatals sont rappelés sur scène par le public qui en demande encore. L’Amour A La Française ou encore Troisème Sexe d’Indochine viennent conclure ce très bon concert.

Alliant humour et chansons décalés, les Fatals Picards ont montré leur force durant cette Carte Blanche et tout le monde souhaite déjà les revoir l’année prochaine pour un nouveau concert !

?>