.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Travis

1ère partie : Athlete

Le : 09-11-2003

Lieu : Paris, L'Olympia

compte rendu proposé par dorian et publié le 15-11-2003

Quel plaisir de voir Athlete en première partie de Travis. Tout d’abord parce que je n’étais pas au courant, mais aussi parce que les petits nouveaux ont sorti un excellent album cette année (« Vehicles & Animals), un véritable concentré de pop légère et sans prétention. J’arrive alors que le groupe est déjà en train de jouer. L’ambiance est sympathique, le show parfait. En une bonne demi heure, Athlete fait l’étalage de tous ses tubes, devant un par terre qui semble découvrir, et apprécier. Les titres de leur premier album sont très bien retranscris, avec punch et émotion.

Mais si tout ce petit monde est réuni ce soir à l’Olympia, c’est pour accueillir les Ecossais de Travis. Toujours contesté par les plus élitistes, c’est donc un public assez « Europe 2 » qui semble être là ce soir. La salle affiche complet, et il fait chaud. Quand les Ecossais arrivent, c’est la folie générale, dommage qu’ils ne commencent pas leur set par « Sing ». Ils préfèrent donc attaquer directement sur des titres du nouvel album « 12 Memories ». Puis ils enchaîneront tous leurs plus beaux titres, de « As you are » à « Turn », en passant par les inévitables « Driftwood », « Sing », « All i wanna do is rock »… Fran (chanteur) ne parle pas beaucoup ce soir, et a l’air épuisé. Il est essoufflé et halète comme un bœuf entre les chansons… étrange. Il parlera tout de même un peu, une fois pour présenter le nouveau single « Beautiful Occupation » en dénonçant l’attitude des Américains en Irak, une autre fois pour « nous » dire que nous sommes un public génial. Mais c’est bien connu, les français sont énergiques en concert.

Travis joue de mieux en mieux, et met ce qu’il faut d’énergie dans ses titres. Ils ont musclé leur jeu et leur chansons, et proposent maintenant des versions live…plus live. Après une bonne heure et demie de show, et un rappel sympathique, au cours duquel Fran interprète seul au piano, le titre « caché » de « 12 Memories », ils quittent la scène sur « Why does it always rain on me », dans bruit étourdissent. Bien que fatigués, ce soir Travis a encore prouvé qu’il fallait compter sur leurs belles mélodies pop…

A voir également :

http://www.travisonline.com

?>