.:.Compte Rendu de Concert.:.

Pochette

Syd Matters

1ère partie : Polyanna

Le : 14-06-2003

Lieu : Lille, Le Biplan

compte rendu proposé par drezco et publié le 05-01-2004

A l'heure précise, Polyanna entre en scène. Une guitare, une voix, l'hiver vient s'abattre sur la salle, pourtant bien chauffée des discussions et des godets vidés. L'instrument est maîtrisé, les mélodies aussi, Polyanna Drake n'a concédé qu'une chanson plus enjouée, mais cela n'était pas nécessaire, la majorité du public étant déjà conquis par les chants désespérés d'une jeune parisienne pleine de promesse-épaulée ce soir par un joueur de pangolin, chose assez rare pour être soulignée.

Le temps de régler les deux trois problèmes habituels de son, Syd Matters fait son entrée, d'abord en comité restreint, pour deux titres acoustiques, mise en bouche timide mais parfaite pour la transition. Une fois le groupe au complet, les choses sérieuses peuvent commencer, vu que l'on était plutôt curieux de découvrir le groupe sur scène, et surtout de voir quels trésors d'ingéniosité il a fallu déployer pour adapter les balades intimistes et planantes que l'on connaissait.

Ça débute plutôt bien, et dès le quatrième morceau tout le monde se sent suffisamment en confiance pour commencer à s'extérioriser. Las, malgré trois claviers, deux guitares, une basse et une batterie, il semble qu'à trop vouloir les retenir, les morceaux ne décollent pas réellement, le manque de relief plombe un tant soit peu la prestation.

Fort heureusement, les compositions se montrent suffisamment fortes pour se suffire à elles mêmes, Connie toute en simplicité, Black and white eyes sur la ficelle du cerf volant, End and start again comme sur un nuage…qui tombe en pluie pour un départ sans rappel.

?>