.:.Chronique.:.

Pochette

Bayside

Sirens and Condolences

[Victory::2004]

|01 Masterpiece|02 Poison in my Veins|03 Phone from Poland|04 Talking of Michelangelo|05 Alcohol and Altar Boys|06 A Synonym for Acquiesce|07 How to Fix Everything|08 Kellum|09 If you're Bored|10 Just Enough to Love You|11 Guardrail|

En peu de temps, Victory est passé du statut de label hardcore s'ouvrant à quelques groupes plus calmes, à celui de label plutot emo-rock (en gros) avec quelques dinosaures du hardcore. Fort du succès de Thursday et autres Taking Back Sunday, le célèbre label au bulldog nous offre sa dernière trouvaille: Bayside, un jeune quatuor appartenant à la majorité émergente au sein du catalogue Victory.

Une chose est sûre, à l'instar d'une grande partie de ses collègues, Bayside n'a pas inventé la poudre. Mais, toujours comme une grande partie de ses collègues, Bayside livre un album fort sympathique et tout à fait plaisant. Au menu, onze titres dans lesquels on remarquera des mélodies de type "une fois entendue, déjà retenue", un chanteur à la voix agréable et des guitares franchement bien senties (sur If you're Bored avec son passage limite hard rock). Parfois un chant un peu plaintif donne au morceau une résonnance emo mais on préfèrera dans l'ensemble parler de power rock. Bayside joue ainsi avec des mélodies pop et punk un peu endurcies, rappelant de temps à autre Alkaline Trio ou un American Hi-Fi plus rock (et surtout mieux chanté). Tous les titres, s'ils sont d'une qualité égale - à l'exception d'un Poison in my Veins plutot plat (radiophonique?) - possèdent une identité propre qui confère un intérêt à chacun d'entre eux.

C'est donc un album plutot bon que ce "Sirens and Condolences"; comme d'habitude les détracteurs d'un genre hype et facile camperont sur leurs positions et les amateurs, eux, ne devraient pas être déçus par cet album de bonne facture.

note : 7.5

par dropkick, chronique publiée le 03-06-2004

A voir également :

http://www.baysiderocks.com

?>