.:.Chronique.:.

Pochette

BO, Loïk Dury, Charlie O, Mathieu Dury

Ni pour ni contre (bien au contraire)

[?::2003]

On a désormais pris l’habitude d’entendre de la bonne musique dans les bons films de Cédric Klapisch : après L’Auberge espagnole et les morceaux de Radiohead et des Daft Punk, notamment, voici venu le tour de Ni pour ni contre (bien au contraire).

La musique y joue une place essentielle, d’abord parce qu’elle entraîne le spectateur-auditeur dans le suspense du film, ensuite parce qu’elle est l’œuvre aboutie d’une collaboration entre Charlie O, Loïk Dury (ancien programmateur de Radio Nova, il a déjà signé la musique de Peu-être et de L’auberge espagnole) et Mathieu Dury, son cousin. Difficile de réduire ces compositions à un seul style, puisque les rythmes changent au fil des scènes, au fil des morceaux : une électro tendue à laquelle s’ajoute funk, jazz, tango. Les claviers de Charlie O, la guitare de Peter Von Poehl (ex-AS Dragon), le violoncelle d’Alexis Bocher, et surtout la voix –et quelle voix ! – de Sylvia Howard donnent à cet album tout ce dont il avait besoin.

note : 7

par noémie, chronique publiée le 25-09-2003

?>