.:.Chronique.:.

Pochette

Deupree, Taylor

January

[Spekk::2004]

|01 Img_0083|02 Skimming|03 Shibuya_9|04 Midlight|05 Quiet_C|

Taylor Deupree a connu en peu de temps un renommée qui est à la mesure de son talent. Fondateur en 1997 du label 12k cela ne l’a pas empêché de sortir nombre de disques sur différents labels (Ritornell/Mille Plateaux, Raster-Noton, Sub Rosa, BineMusic, Fällt, Audio.NL, Disko B, Caipirinha…). Aujourd’hui c’est sur le tout nouveau tout beau label japonais Spekk que T.Deupree a choisi de sortir son nouveau disque. « January » a justement été inspiré lors d’un voyage fait au Japon avec Richard Chartier et Sogar (artistes signés chez 12k faut-il le rappeler) pour une série de concert à travers ce pays.

Le minimalisme est bien sur de rigueur ici. Le système de boucle électronique l’est tout autant mais on s’en accommode fort bien. On rentre d’autant plus facilement dans ce disque qu’il est d’une sublimité renversante. T.Deupree a toujours su donner un texture intéressante à ses efforts musicaux. On reste toujours étonné devant un tel déploiement de musique ambiant et répétitive à la sensibilité à fleur de peau qui laisse à penser que vous êtes sur un ligne de flottaison et que vous vous laissez porter par un courant léger mais volontaire. Pourtant on ne devrait plus être trop surpris depuis le temps. Finalement on se laisse piéger et on se laisse aller à écouter cette musique venue d’un monde où le temps ne se mesure pas. Si on se prend si facilement au jeu c’est sans doute parce qu’on le veut bien ou que l’on sait par avance qu’il sera bien inutile de résister.

T.Deupree fait donc bien ce qu’on attend de lui et il arrive à le faire avec la manière. Il ne vous reste plus qu’à vous laisser aller voguer vers des horizons lointains avec cette musique brumeuse et lunaire qui vous amènera à destination sans difficultés.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 01-06-2004

A voir également :

http://www.spekk.net

?>