.:.Chronique.:.

Pochette

Nueva Vulcano

Principal Primera

[BCore Disc::2004]

|01 Símdrome de Estocolmo|02 Quiromancia|03 El día de la luna|04 Rima disonante|05 La venda negra|06 M.R.U.V.|07 El beneficio de la duda|08 Urgencias|09 Dinamita|10 Segundas residencias|

Il y a des disques comme ça qui, sans rien révolutionner, arrivent à atteindre leur but : toucher l’auditeur avec des mélodies toutes simples et bien construites. Nueva Vulcano est un groupe de cette trempe, leur premier album Principal Primera est un petit bijou de pop rock indé qui brille très fort malgré toute sa modestie.

Trio originaire d’Espagne, les membres de Nueva Vulcano ne sont pas des inconnus de la scène rock indépendante européenne, on y retrouve en effet des membres d’Aina et de Shanty RD, des valeurs sûres du label espagnol BCore Disc (Standstill, Tokyo Sex Destruction…). Nueva Vulcano est donc un petit groupe de rock sans prétention, dans la plus pure tradition du genre : guitare, basse, batterie, morceaux assez courts, tantôt mélancoliques tantôt agités. A vrai dire la seule réelle originalité de ce groupe est le chant en espagnol, tout le reste est du déjà-vu, soit dans Sonic Youth, Engine Down ou même Hoover. Alors qu’est-ce qui fait de ce disque une petite bombe ? Et bien peut-être la fluidité des dix morceaux, tous des tubes en puissance, avec cette production abrasive qui sert des mélodies simples et touchantes, légèrement punk rock par moments. Cette voix enrouée qui mettra tout le monde d’accord, un peu noyée dans les guitares. Ces cassures de rythmes, comme l’explosion inattendue sur Sindrome De Estocolmo ou ce refrain tubesque de La Venda Negra. Autant d’élèments simples et agréables qu’oublient trop souvent les grosses pointures du rock mais qui font mouche quand ils sont bien placés, ce que fait à merveille Nueva Vulcano. Alors bien sur on peut reprocher à ce groupe de faire dans la facilité et de ne pas beaucoup expérimenter, mais leur sincérité et leur modestie leur confére une véritable personnalité.

Simplicité mais efficacité, voilà le créneau de Nueva Vulcano qui nous sort un disque touchant et superbement construit. Le genre d’album qu’on met dans son autoradio et avec lequel on peut faire mille kilomètres sans s’en rendre compte ! Un nouveau volcan a surveillé de très prés.

note : 8.5

par johan, chronique publiée le 21-05-2004

A voir également :

http://www.bcoredisc.com/

?>