.:.Chronique.:.

Pochette

Pilot Balloon

Ghastly Good Cheer

[2.nd Rec / La Baleine::2004]

|01 S-Channel Telemetry|02 Ghastly Good Cheer|03 Genco Sister|04 Pavane For Vinchy|05 Closet Carpetbagger|06 Testimonial Match|07 A Throng With Sticks|08 Hug Dusty|09 Throe Stasis|10 Mister Clicks (,Curmudgeon)|11 Christian Strifry|12 Vampire Tonic|

On disait le hip-hop moribond, qu’il tournait en rond ou qu’il n’arrivait plus à surprendre sinon par une certaine forme de mauvais goût. Pourtant depuis quelques temps ce genre semble renaître de ses cendres, s’offrant une nouvelle jeunesse, laissant derrière lui toute la grandiloquence de certains de ses aînés et se concentrant sur ce qui, finalement, devrait être le seul centre d’intérêt : la musique. Pilot Balloon est de cette nouvelle génération qui, sans complexe, délivre des perles d’ingéniosité avec une maîtrise et une maturité à faire pâlir n’importe qui.

Ce n’est pas pour rien car le duo composé de Judson Mac Rae et de Kaeo FLUX est pour le moins atypique. Le premier venant du monde du jazz alors que le second est un DJ dans l’âme, leur association aurait pu paraître comme des plus improbables. Cette rencontre aura eu le mérite de dépoussiérer un peu le hip-hop en proposant un « Ghastly Good Cheer » de toute beauté mêlant les ambiances jazz, trip-hop, rock, cold, hip-hop et où le sampling est roi. Le duo pioche, en effet, assez allégrement dans sa discothèque pour former ses propres morceaux. Ainsi comment ne pas reconnaître « Chant Of The Paladin » de Dead Can Dance, parut initialement sur « The Serpent’s Egg », sur le morceau « Closet Carpetbagger » ou « Starless » de King Crimson (album « Red ») sur « Throe Stasis », entre autres exemples ? Bizarrement cet album est à grosse dominante musicale, il n’y a pas énormément de phrasé et quand celui-ci existe il est tout en retenue, jamais forcé, jamais caricatural, d’une justesse et d’une sobriété de circonstance.

La richesse sonore de ce disque ainsi que l’intelligence mélodique qu’il développe font que nous sommes devant un album de grande qualité. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il sera l’album hip-hop de l’année mais il est certainement révélateur d’une mouvance qui redonne un peu de crédibilité à un genre qui semblait en pleine perdition. Pilot Balloon redonne un peu d’espoir espérant seulement que ce ne soit pas un feu de paille.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 18-05-2004

A voir également :

http://www.2ndrec.com

?>