.:.Chronique.:.

Pochette

Piringer, Jörg

Vokal

[Transacoustic Research/Mdos::2004]

C’est à croire que Transacoustic Research est devenu le refuge pour tous les timbrés, les bidouilleurs musicaux ou les fous de l’expérimentation que la Terre puisse comporter. J.Piringer (ex Vegetable Orchestra) fait partie de ces têtes chercheuses qui mettent en avant l’esprit créatif et la prise de risque que n’importe quel musicien se doit d’avoir. « Vokal » est uniquement bâtit avec de samples vocaux piochés on ne sait où mais qui sont structurés autour d’une musique électronique hachée, utilisant la technique du cut-up, donnant ainsi l’illusion d’un album aux ambiances mécaniques voire industrielles. Ce côté minimal et un peu abrupt est quelque peu contrebalancé par cette volonté de rendre cette musique un peu plus humaine. Le choix de samples vocaux n’est donc pas forcément un hasard. Le reproche que l’on a souvent fait à la musique électronique, et à fortiori quand celle-ci est expérimentale, est son manque d’humanité, sa froideur qui proposerait une image un peu impersonnelle. Cette vision des choses a toujours été de mon point de vue un préjugé inique qui ne repose finalement sur pas grand chose. Malgré une certaine rudesse et son côté robotique « Vokal » est tout à fait humanisé et fait preuve d’ingéniosité et de profondeur.

Ainsi Jörg Piringer avec une palette sonore réduite arrive à démontrer les possibilités infinies du sampling et de l’électronique en général. Si on reproche à l’ordinateur de ne pas être un instrument de musique (certains ayatollah du bon goût sauront se reconnaître), des types comme J.Piringer arrivent à prouver le contraire. Finalement l’ordinateur et tout instrument servant à la musique électronique font ce qu’on lui dit de faire. Ce n’est pas le pc qui créé mais bien celui qui l’utilise. « Vokal » est donc bien une œuvre au sens noble du terme puisant dans une fabrication quasi artisanale une force et une clarté indéniable.

« Vokal » fait donc plaisir et laisse à penser que la musique électronique a encore de beaux jours devant elle.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 18-05-2004

A voir également :

http://www.transacoustic-research.com

http://joerg.piringer.net

?>