.:.Chronique.:.

Pochette

Apollo Program, The/Short Supply

split LP/CD

[Emergence Records (LP), Heart On Fire (CD)::2004]

Encore un concentré de grosses guitares, de ceintures à clous, de hurlements et de mèches dans les yeux. L’emo est vraiment en pleine explosion et la France n’échappe pas à la mode, la preuve avec ce split qui réunit les Caennais d’Apollo Program et les Nancéens de Short Supply.

On commence avec Apollo Program, cinq petits gars de l’Ouest héxagonal qui n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Quatre titres de screamo-emo-noise-autres-termes-pas-vraiment-explicits-mais-indispensables-quand-on-parle-entre-connaisseurs, le genre de groupe pas excessivement original mais plutôt efficace. Les amateurs du genre ne seront pas perdus, ça sonne un peu comme n’importe quel groupe sorti de chez Level Plane Records ou de chez Ebullition, on peut penser d’office à Saetia, Yage et compagnie. Au menu : guitares saturées, voix criée, mélodies tranchantes, passages doux et mélancoliques, etc. Sympa, assez représentatif du genre mais peut-être un poil trop "déjà-entendu". Pas grand chose à redire au niveau de la qualité de ces quatre titres dignes des plus grandes écoles américaines, ça sonne juste, c’est bien construit, c’est sincère mais on aurait apprécié plus d'audace et de prises de risques.

Short Supply, quatuor nancéen déjà résponsable d’une demo sortie sur CD-R il y a un ou deux ans. A l’époque c’était très très punk rock parfumé à l’emo, maintenant c’est un poil plus rock’n’roll et agressif, toujours très emo mais un peu moins conventionnel qu’Apollo Program. Ils ont leur manière de faire avec ces riffs propres et rock à fond les manettes, cette voix juvénile, super bien maîtrisée, qui peut rappeler Drive Like Jehu par moments. Trois titres vraiment bien construits qui n’ont rien à envier aux grosses pointures américaines. Bref de l’emo bien mélodique comme il faut, peut-être que ça manque parfois de pêche, on aurait aimé un peu plus de reprise après les quelques passages calmes sensés faire monter la pression mais dans l’ensemble ça tient clairement la route.

Ça envoit en France ! Un joli petit split avec deux groupes qui se défendent bien, on regrette quand même le manque d’originalité et surtout ces paroles en anglais, pourquoi faire comme les Américains quand on a les moyens de faire de l’emo à la française ?

note : 7.5

par johan, chronique publiée le 14-05-2004

A voir également :

http://www.theapolloprogram.org/

http://www.shortsupply.fr.st/

?>