.:.Chronique.:.

Pochette

Schneider TM

Reconfigures

[Earsugar/Chronowax::2004]

|01 Suck Or Run (Tm vs Pulseprogramming)|02 Take Me (Margo)|03 Wonder (Lamb)|04 Ephe Kicks In, Feel Like Kevin (Tm feat. Kpt Michigan vs Rechenzentrum feat. Marc Marcovic)|05 Heaven Tm (Turtle Bay Country Club Feat. Onejiru & Patrice)|06 The Conductor, The Tractor Mix (The Faint)|07 Eugene (Philip Boa & The Voodooclub)|08 Grace, Space Mix (Ruby)|09 The New Cobweb Summer, Lanzarote Mix (Lambchop)|10 Noitare Def Cinos (Alc Levora)|11 Switched On Boss Hog (Schneider Tm)|12 Multiorgel, Multi Millenniär - Mix (Turner)|

Après un « Moist » assez jubilatoire et un « Zoomer » qu’à moitié convaincant, Schneider Tm nous revient avec un album de remix. Depuis « Zoomer » d’ailleurs Dirk Dresselhaus n’avait quasiment pas arrêté de tourner avec Kpt Michigan et Christian Obermaier. Hormis les nombreux live qu’il eu a faire avec ses comparses, D.Dresselhaus a, depuis 2002, fait de nombreux remix pour d’autres artistes qui ne lui sont pas forcément proche. « Reconfigures » regroupe ces quelques remix dont on peut constater la diversité d’origine. On peut d’ores et déjà ne pas parler d’homogénéité dans ce disque. Schneider TM masque tant bien que mal les différences qui peuvent exister entre un Lambchop ou une Ruby (tiens d’ailleurs que deviens Ruby ?). Malgré tout Schneider TM arrive à s’imposer dans cet exercice complètement aléatoire où vous pouvez très bien manquer d’inspiration et se ramasser lamentablement.

Même si certains remix sont assez anecdotique (on pense à « Heaven TM » ou à « Grace, Space Mix ») on arrive à retenir le talent de Schneider TM pour l’habillage et la reconstruction sonore. L’album reste certes inégale, soufflant le chaud et le froid, mais il réserve de bonnes petites surprises (« Noitare Def Cinos » ou « Switched On Boss Hog ») qui nous font penser que D.Dresselhaus serait bien inspirer de sortir véritable nouvel album. Car il faut bien le dire « Zoomer » m’avait un peu laissé sur ma faim et ce « Reconfigures » n’arrangera certainement pas les choses. Même si c’est Schneider TM qui réalise ici tous les remix ce genre d’exercice à un petit côté impersonnel qui ne reflète pas vraiment la réelle étendue du talent de l’allemand. « Reconfigures » ne serait finalement qu’une sorte d’apéritif de luxe histoire de patienter encore un petit peu. Certains pour faire attendre leurs fans choisissent de sortir un « best-of », d’autres comme Schneider TM sortent un album de remix. La première solution ne mange pas de pain et n’est pas trop risquée alors que la seconde il faut tout de même se creuser la cervelle au risque de se planter. Quitte à choisir entre les deux je choisis rapidement la démarche d’un Schneider TM.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 04-05-2004

A voir également :

http://www.schneidertm.com

http://www.earsugar.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Remi DW : avis du rédacteur

?>