.:.Chronique.:.

Pochette

Hot Cross

Fair Trades & Farewells

[Level Plane::2004]

|01 Prepare repair|02 Solanka|03 Throw collars to the wind|04 Better a corpse than a nun|05 Two cripples dancing|06 Consonants|

Hot Cross est un petit peu la fierté du label américain Level Plane, du moins le groupe le plus connu et le plus mis en avant, un all stars band en plus puisqu’on peut y retrouver des membres de Saetia, You And I, etc. Meilleur formation screamo depuis Saetia pour certains, grosse bouse sonnore qui ne mérite pas son succés pour d’autres (faut dire qu’un membre du groupe est responsable de Level Plane), les cinq petits gars de Californie ont tout de même derrière eux un split avec Light The Fuse And Run, un EP (A New Set Of Lungs), un album (Cryonics) et tous les concerts qui vont avec. Ils reviennent donc cette année avec un nouvel EP, succèdant à leur album qui avait divisé le public screamo.

Leur premier EP sorti en 2002 avait presque fait l’unanimité de la scène emo/hardcore américaine et même internationale ; leur album, sorti un an plus tard a suscité des réactions plus mitigées, leur son s’était un peu adouci ce qui n’a pas plu à tout le monde. Pour cet EP de six titres, Hot Cross a décidé de booster un peu plus son son, n’arrivant cependant toujours pas à la cheville du premier EP. C’est certes un poil plus hargneux que Cryonics mais on a l’impression d’écouter une musique "semi-violente", avec cette voix "semi-criée" et cette production "semi-propre". Ça fait beaucoup de "semi-quelque chose" décidément… Et pourtant s’il y a bien un domaine dans lequel Hot Cross ne fait pas les choses à moitié c’est dans la compléxité des morceaux, c’est déstructuré et un peu foufou, bien maîtrisé dans l’ensemble car très fluide mais le jeu de guitare est… catastrophique. Deux guitaristes, le premier qui s’occupe des parties rythmiques et donc qui joue des riffs pas très inspirés, et le deuxième qui s’amuse à improviser des solos en tapping vraiment très très désagréables. Sur un titre ça peut être sympa mais sur l’ensemble de l’EP c’est insupportable, on dirait presque un mélange de screamo et de country ! Le chant n’arrange d’ailleurs pas grand chose, pas vraiment incisif et vide d’émotion, un comble pour une musique dérivée de l’emo ! On veut bien croire que les cinq bonhommes s’amusent mais leur délire risque d’être difficilement supportable pour quelqu’un qui éspère trouver des sentiments profonds dans ces six titres.

Non vraiment Hot Cross ça le fait plus. Le screamo est une musique sensée faire communiquer rage, désespoir, colère, or ce n’est vraiment pas le cas de ces six titres plutôt optimistes, limite clownesques. Un disque malgré tout entraînant qui peut bien rendre en concert mais aux frontières de l’insupportable quand il squatte une platine.

note : 3

par johan, chronique publiée le 24-04-2004

p.s. : Le groupe sera sur les routes françaises en septembre/octobre 2004, Liability vous informera des dates dès qu'elles seront disponibles !

A voir également :

http://www.level-plane.com/hotcross/

?>