.:.Chronique.:.

Pochette

Steel Rules Die

The Hemingway Solution

[Reflection Records::2004]

Le consommateur facilement abusé que j'avoue être n'a pas hésité longtemps avant de se jeter sur cet album dont l'étiquette annonçant une "réponse britannique à Thrice, Hot Water Music et Strike Anywhere" m'a instantanément séduit. Bien que je ne puisse pas affirmer qu'il s'agisse là d'un mauvais album, cette "réponse" est plutôt à coté de la plaque.

En effet, l'écho aux trois références revendiquées et citées plus haut n'est que très faible. Alors finalement qu'est-ce que Steel Rules Die? Et bien nos Britons se livrent à un rock au rythme punk, un peu énervé (mais avec modération) et assez mélodique. Sans grand génie, le groupe enchaine 11 morceaux carrés mais plutôt similaires; et les mélodies, agréables si l'on y prête quelque peu attention, sont déservies par un voix poussive et trop forte par rapport à la section instrumentale.

Bref un album propre et bien réglé, dont la certaine efficacité devrait susciter quelques engouements. Malheureusement, le manque de saveur particulière peut ennuyer même si le combo fait montre d'une certaine volonté. Ainsi les anglais paraissent capables de corriger ces erreurs de jeunesse et on peut donc s'attendre à mieux après ce coup de semonce en demi teinte.

note : 4.5

par dropkick, chronique publiée le 21-04-2004

?>