.:.Chronique.:.

Pochette

Hakon, Stafraenn

I astandi rjupunnar

[resonant::2004]

Stafraenn Hakon est islandais. Son premier album est sorti fin 2003 sur Resonant Recordings. Il sort maintenant ses premiers enregistrements…sur un album qui est le deuxième (mais qui a donc été enregistré avant…). La presse spécialisée (The Wire, Dusted…) a déjà détecté ce génie Islandais à la fin de l’année 2003. Liability est donc en retard. Mais dans ce cas présent, mieux vaut tard que jamais, car ce disque est d’une beauté incroyable. A l’écoute de ces premiers enregistrements, on a tous envie d’aller jouer avec lui, d’aller faire un disque en Islande, cette terre originale et mystérieuse qui accouche en ce moment de disques plus envoûtants les uns que les autres…Bjork, Mum et Sigur Ros ont sans aucun doutes influencé le travail de S.Hakon. Mais celui ci réussit tout de même à se distinguer. Bien que les atmosphères fassent à première vue penser à Sigur Ros, « I astandi rjupunnar » est bien plus qu’une pale copie de ( ). Il y a cette froideur caractéristique, ces instruments pleins de reverbs, de delay et cette fragilité typiquement islandaise, mais il y aussi un réel talent de composition. Et lorsque l’on sait que ces enregistrements datent de 2001, on en vient à se demander qui s’inspire de qui ? Vous me suivez ? Tout en douceur, Stafraenn Hakon trouvera aisément sa place, et laissera dans nos mémoires de beaux paysages gris, à faire pleuvoir les larmes de nos corps…

note : 9.5

par dorian, chronique publiée le 09-04-2004

A voir également :

http://www.resonantlabel.com

?>