.:.Chronique.:.

Pochette

Mery, Thomas

I Matter

[Dora Dorovitch::2003]

Thomas Mery. Purr. Téléfax. Playdoh. I Matter. Premier album solo. Guitares. Piano. « improvisé, coupé, collé par Thomas Mery » peut-on lire. Des sons. Une succession. Répétition. La matière. Produite. Travaillée. Malaxée. Transformée. A son gré. De façon aléatoire. « Voilà une transformation possible de la matière ». Expérimentation sonique. Quête permanente. Concept ? Recherche. « J’écoute et je regarde, je joue à transformer ce que je reçois, à déstabiliser ce qui sors de moi ». Elaboration. Construction. Sentiment. Son. « Organique ». Primitif. Retour aux sources. Humanité. Vie. Vérité. Emotion. Fragilité. Tristesse. Trois morceaux. Venise-Miami. I was so sad, not angry. Oh really? 19 minutes 31 secondes.

note : 8

par Noémie, chronique publiée le 02-04-2004

p.s. : le disque est uniquement disponible sur le site doradorovitch.com

A voir également :

http://www.doradorovitch.com

?>