.:.Chronique.:.

Pochette

Java

Safari croisère

[Small distributeur/Sony::2003]

On avait peur de se retrouver avec un album de rap-musette égal (voire moins bon) au premier opus du gang parisien. Mais Java a pensé à tout. Notament à travailler ses morceaux de manière à éviter la répétition, et à changer un peu son style. Si avant on avait appelé cela "rap musette", on ne peut désormais plus trop parler d'un mélange pur de ces deux musiques populaires. Ainsi parmi quelques morceaux qui auraient pu figurer sur le premier album on trouve des rythmes différents. Souvent beaucoup plus syncopés(« 6 sur 8 », « Bzzz »), jazzy, empruntés à la musique brésilienne(« Samba do Jérusalem »), ou encore calmes et lancinants. De la musette mélangée à du rap... soit, mais beaucoup de chant parlé et un flow unique qui se démarque de celui pratiqué dans les cités. Java est éclectique, et n'hésite pas teinter sa musique d'influences diverses. Les textes sont toujours tout aussi soignés que la musique, passant du poème gainsbourgien à la satire, frisant en permanence l'exercice de style. Bref, on est rassuré car Java est un groupe qui ne s'essouffle pas. Ceux qui ne connaissaient pas ce groupe de "rap-musette" seront ravis, et n'importe quel fan de la première heure(s'il en est) sera tout à fait satisfait de cet album. Avec ceci ? Ce s’ra tout ?

note : 7

par rentboy, chronique publiée le 28-03-2004

A voir également :

http://www.javasite.net/

?>