.:.Chronique.:.

Pochette

Feist

Let It Die

[Polydor / Universal::2004]

|01 Gatekeeper|02 Mushaboom|03 Let It Die|04 One Evening|05 Leisure Suite|06 Lonely Lonely|07 When I Was A Young Girl|08 Secret Heart|09 Inside And Out|10 Tout Doucement|11 Now At Last|

La beauté cela ne tient parfois qu’à peu de choses. Leslie Feist, canadienne de 27 ans, a compris que la simplicité est certainement la chose qui arrive à toucher les gens au plus profond de leur être. Pourtant cette beauté aussi simple soit-elle n’est pas à la portée de n’importe qui. Il faut bien se le dire, être touché par la grâce comme l’a pu être Feist n’arrive que trop rarement. D’ailleurs comment ne pas tomber à la renverse quand on entend des morceaux comme « Gatekeeper », « Mushaboom » ou « Let It Die » tant on approche de la perfection. J’exagère peut-être un peu mais que peut-on dire d’autre quand on a plus que les deux genoux à terre ? Pas grand chose, on se laisse faire, on constate l’évidence. Et il serait complètement ridicule de résister à un tel enchantement. Pour une fois qu’Universal (enfin Polydor mais c’est kif-kif) prend un tant soit peu de risques on ne va tout de même pas cracher dans la soupe. Cela serait faire preuve d’une mauvaise foi infecte.

Quoiqu’il en soit ce « Let It Die » est disque résolument acoustique avec des sonorités un peu 70’s et dont le l’ambiance est toujours sur le ton de la confidence. C’est comme si vous laissiez parler votre meilleure amie sans avoir à l’interrompre buvant ses paroles comme si elles étaient d’une vérité biblique. Le seul regret est celui de voir que cinq morceaux de l’album ne sont que des reprises. En y réfléchissant c’est un regret bien fallacieux puisque la canadienne a su choisir avec goût et mettre toute sa générosité dans ces versions. On mettra ainsi une mention spéciale à « Secret Heart » morceau de Ron Sexsmith et à « Inside And Out » qui surpasse largement la version originale des Bee Gees. Rien qu’en réécoutant ce morceau j’ai eu l’impression de rajeunir de 10 ans. Je sens que je ne vais pas me lasser de sitôt de ce disque, je le crains. Gros coup de cœur donc et c’est amplement mérité. « Let It Die » est un disque rare à la limpidité sans faille. Foncez !

note : 9.5

par Fabien, chronique publiée le 27-03-2004

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

rentboy : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
Emilie : avis du rédacteur
Splinter : avis du rédacteur

?>