.:.Chronique.:.

Pochette

Tindersticks

Waiting for the moon

[Beggars Banquet::2003]

|01 Until The Morning Comes|02 Say Goodbye To The City|03 Sweet Memory|04 4.48 Psychosis|05 Waiting For The Moon|06 Trying To Find A Home|07 Sometimes It Hurts|08 My Oblivion|09 Just A Dog|10 Running Wild|

Waiting for the moon surprend et transporte, c’est la moindre des choses qu’on puisse en dire.

Le sextet de Nottingham que forment les Tindersticks égrène au fil du temps un rock planant et intense, riche en émotions. La luminosité des morceaux, le chant aérien et envoûtant du ténébreux Stuart Staples, la tension latente (4.48 psychosis) qui règne sur une bonne partie de l’album, et les cordes qui nous emmènent je ne sais où mais nous y emmènent (Trying to find a home ou My oblivion), font de Waiting for the moon l’un des meilleurs albums parvenus à moi depuis un bon moment.

Waiting for the moon est une invitation pour un voyage hors du temps et de l’espace, parfait pour une escapade au pays des songes les plus lointains et délicats.

Waiting for the moon, c’est avant tout, et toujours, une histoire d’ambiances.

note : 8

par Noémie, chronique publiée le 16-09-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Thomas F. : avis du rédacteur
Zulyen : avis du rédacteur
popop : avis du rédacteur
Fabien : avis du rédacteur

?>