.:.Chronique.:.

Pochette

Org

Name

[My Own Salvation ::2004]

Avant toute chose, une petite présentation s’impose : Org, quatuor japonais composé de deux femmes et deux hommes dont Masahiro Tobita, ce nom ne vous dit peut être (même surement) rien mais derrière ce patronyme se cache l’un des guitaristes d’Envy, groupe que les amateurs de screamo/hardcore se doivent de connaître par cœur (d’ailleurs vous pouvez retrouver une chronique du dernier album d’Envy dans les chroniques de Liability).

Musicalement, la musique de Org se situe à des années lumières de celle d’Envy, oubliez les gros riffs qui tuent, la voix hyper criarde et torturée, la rapidité, l’urgence… Org nous délivre une pop intimiste et minimaliste, mi accoustique mi electro, le tout orchestré par une douce voix féminine enfantine et innocente. Sur le papier, Org est très proche d’un groupe comme Mum mais ce qui fait l’originalité du quatuor japonais c’est cette touche nippone omniprésente qui agit comme un véritable bol d’air frais pour les oreilles ! Ce côté dépaysant est difficile à décrire car il se niche à la fois dans les sonorités utilisées mais aussi dans la manière de jouer, le son de guitare accoustique sur Eucalyptus ou bien la partie electro de Zoetrope en sont de bonnes illustrations même si le groupe se veut parfois plus conventionnel, comme pour l’intro très « bjorkeste » de Alchemist. On pourrait également parler de cette voix si particulière, à la fois très puérile et rassurante qui nous prend par la main et nous invite à visiter le chaleureux monde de Org, un monde de fraicheur, d’innocence, de douceur, de subtilité.

Au final, cette sucrerie nippone est un véritable délice pour les oreilles, à la fois planante, entrainante, rassurante et mélancholique, la musique de Org se révèle être bien plus qu’une simple pop minimaliste, ce disque est un petit univers printanier et poètique à explorer de fond en comble, le genre d’album qui vous recharge en amour et en bonne humeur pour la journée ! Pour finir, je dirai que Org est au Japon ce qu’Amélie Poulain est à Paris alors n’hésitez pas, sautez dessus !

note : 8.5

par Johan, chronique publiée le 10-03-2004

A voir également :

http://: www.org-on.com

?>