.:.Chronique.:.

Pochette

Mr Scruff

Keep it unreal

[Ninja Tune::1999]

Impossible de ne pas penser à « Get a move on » quand on parle du premier album de Mr Scruff , Keep It Unreal , en effet ce morceau a connu son petit succès « underground » avec pas mal de diffusions à des heures indues et tardives sur la petite chaîne qui monte (mais compte tenu de l’aspect quand même restreint du public concerné par les musiques électroniques en France c’est loin d’être négligeable ) , ce morceau est il faut bien le reconnaître terrible , un beat house qui tourne bien , une petite contrebasse , une pointe d’humour , bref un tube (même si la version sur l’album aurait mérité un « edit » pour la rendre plus concise ) . Cependant , il éclipse un peu le reste de l’album (voir de toute sa discographie ) dans la tête de pas mal de monde , et il n’est donc pas inutile de revenir sur le reste du disque.

Le son de Mr Scruff est quelque part entre son label des origines Grand Central (Rae et Christian , Aim , Fingathing ...) et celui qui l’a adopté : Ninja Tune (The Herbalizer , Coldcut, en tête ) , on pourrait donc décrire le style comme un mélange de downtempo , breakbeat léger , jazz , BO , réalisé avec finesse , maîtrise et pas mal de talent . Pas grand chose à jeter sur ce disque , des jolis morceaux mélancoliques (travelogue en fin de parcours , midnight feast , l’excellent So Long ... ) , des featurings réussi (le rappeur Roots Manuva en forme sur JusJus , ou Hi et sa voix légèrement cassée sur Honey Drew ) , des choses plus joyeuses (dont get a move on , ou shanty town ) , le disque est cohérent , très agréable , pas forcément représentatif du style Ninja Tune (peut être moins ambitieux que ses collègues Coldcut , Cinematic Orchestra ...) , mais reste cinq ans après un des très bons albums sortis sur ce très bon label .

note : 8

par Leks, chronique publiée le 23-02-2004

A voir également :

http://www.ninjatune.com

?>