.:.Chronique.:.

Pochette

Mice Parade

Obrigado saudade

[Fat Cat::2004]

J'en frissonne encore. Une écoute, une seule. Charmé. Choqué. Sur le cul ! Quels mots pour définir ce séisme? C'est souvent lorsqu'on s'y attend le moins que ces choses là nous tombent dessus. Je cherchais vaillamment quelques versions de "Spain", de Chick Corea notamment, lorsque je tombe sur un autre "Spain"... celui de Mice Parade. Et je n'ai même pas envie d'expliquer d'où vient ce groupe, qui n'en est pas un, donc si vous ne connaissez pas: débrouillez vous tout seul. "Spain". Ca m'a étonné d'emblée, cette qualité, cette brièveté. La guitare est sèche, très sèche, l'arrangement est dépouillé, on pourrait presque dire qu'il n'y en a pas, la voix plane à 15000 lieues au dessus de tout ça, mais tout est dit et cristallisé en quelques minutes. Le culot du talent, je n'ai jamais vu ça, obtenir un tel résultat en écartant délibérément un mixage digne de ce nom. La simple pureté, mélange de folk planant, parsemé de voix complètement détachées du réel, batterie à peine en phase à un moment, complètement jazz à un autre, xylophone obsédant. Décalage des instruments les uns par rapport aux autres constant : le mélange des textures et timbres est permanent. Le son du xylophone est pur, tandis que la guitare passe pour une casserole à corde à coté de celui-ci, et que la batterie semble une fois sur deux être une prise de son made in mon garage. Ca paraît sortir d'un autre monde. Inspiré de beaucoup de choses, mais d'une unité ne le laissant que peu transparaître, du bon goût, aucune prétention... je ne pensais pas mettre un 10 un jour.

note : 10

par rentboy, chronique publiée le 21-02-2004

A voir également :

http://www.fat-cat.co.uk/artists/miceparade.html

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur
dropkick : avis du rédacteur

?>