.:.Chronique.:.

Pochette

Tokyo Sex Destruction

Le Red Soul Comunitte

[Dim Mak::2003]

Si vous viviez dans un abri atomique depuis le début de la guerre froide et que vous sortiez maintenant en tombant sur Tokyo Sex Destruction vous ne seriez peut être pas dépaysé. 10 titres transpirant les rock n' roll mis au goût du jour dans la veine de The Hives en plus authentique.

Ca swingue, ca remue les genoux. Des riff claires et efficaces qui s'accordent avec des chœurs accrocheurs et une mélodie de chant entraînante. La formule est rodée mais fait toujours son effet.

Avec un son "à l'ancienne", vieilli pour se mettre dans le ton, "Le red sou comunitte" communique une énergie débordante. Les rythmiques basiques s'additionnent pour former des titres dansant accompagnés de break guitare/voix pour attiser l'auditeur ("Capitalism plus dope equal genocide").

Le jeune groupe espagnol propose ici une remise à jour d'un style qui à traverser les décennies. Sans pour autant être un plagiat ou qu'une pâle copie de ce qui se faisait, TSD ajoute sa touche de modernité pour donner un album efficace et sans concession.

note : 6.5

par michael, chronique publiée le 19-02-2004

?>